Le procès des personnes poursuivies dans le cadre de la fermeture de la société Cashew Holding International s’est ouvert hier, mercredi 30 mai 2018, devant le TPI de Kaloum. Cette première audience a connu notamment la présence du Colonel Moussa Tiegboro, l’un des prévenus dans cette affaire. Une présence qui a « agréablement impressionné » la partie civile et qui augure une bonne suite du dossier, selon l’avocat de la société interrogé par un reporter de Guineematin.com ce jeudi.

La première audience de ce procès ne nécessitait pas forcément la présence des prévenus. Mais, malgré tout, le Colonel Moussa Tiegboro Camara, secrétaire général à la présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé, s’est présenté au tribunal. Une attitude qui a agréablement surpris l’avocat de Cashew Holding International, Maître Modibo Camara.

« C’est un très bon début, en tout cas la société a été agréablement impressionnée hier par sa comparution, parce que lorsque la citation lui a été signifiée, nous avons entendu l’une des personnes qui est suspectée être complice dans cette affaire et qui a été citée à comparaître, monsieur Dioubaté, l’inspecteur général de l’industrie, nous l’avons entendu dire que l’action de la société est constitutive d’une atteinte à l’autorité de l’Etat.

Me Modibo Camara

Et que par conséquent, des personnes haut placées tel que le secrétaire général à la présidence chargé des services spéciaux, ne pouvait en aucun cas être cité à comparaître devant une juridiction. Donc, la comparution du Colonel Tiegboro devant la justice, constitue pour la société un démenti formel des propos qui ont tenus sur les ondes. Pour la société en tout cas, notre justice est une justice indépendante, notre justice a des magistrats compétents, notre justice a des magistrats capables de prendre leurs responsabilité quand il le faut », a réagi l’avocat joint au téléphone dans la matinée de ce jeudi 31 mai 2018.

Cette première audience a été consacrée juste à la fixation de la consignation relative aux frais de procédure, les débats doivent démarrer le 06 juin prochain. Même s’il se réserve de se prononcer sur le dossier qui est déjà devant la justice, Maître Modibo Camara estime que la fermeture de la société qu’il défend « est quelque chose de planifié, de concerté, les responsables de la société estiment que c’est par abus d’autorité, c’est parce que certaines personnes s’estimant détentrices des prérogatives de l’Etat, ont utilisé ces prérogatives non pas pour servir mais pour desservir. Et c’est pourquoi justement, la société a saisi la justice pour élucider toutes ces zones d’ombre. Et donc, vu que la justice a été saisie, il lui appartient d’apprécier les choses », a-t-il dit.

Selon l’avocat, la fermeture de l’usine a entraîné des pertes qui s’élèvent à hauteur de plus de 20 milliards de francs guinéens à la société. C’est pourquoi, dit-il, s’il est établi que cette fermeture ne repose sur aucune raison juridique valable, Cashew Holding International va demander des dommages et intérêts qui vont se chiffrer à hauteur de plusieurs milliards de francs guinéens.

A rappeler que Cashew Holding International, société de transformation de noix de Cajou basée à Kagbélén dans la préfecture de Dubréka, a été fermée le 12 avril dernier par le secrétariat général à la présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé pour non-respect des normes de création et mauvais traitement des employés.

La société dénonce cette décision et poursuit 6 personnes dont le Colonel Moussa Tiegboro Camara qui dirige ce secrétariat, le Colonel Balla Samoura, directeur régional de la gendarmerie de Conakry, l’ex-ministre de l’industrie Boubacar Barry et l’inspecteur général de l’industrie Mamady 1 Dioubaté devant la justice. Elle les accuse d’abus d’autorité, complicité d’abus de fonction, extorsion, complicité d’extorsion, tentative d’extorsion, vol et dénonciation calomnieuse.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin