Coopération et de l’Intégration Africaine : la ministre Keïta dévoile ses ambitions

Nommée par décret le samedi passé, 26 mai dernier, madame Djéné Keïta, nouvelle ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine a été installée dans ses nouvelles fonctions hier, vendredi 1er juin 2018, en remplacement de Hadja Mama Kanny Diallo qui devra occuper le ministère du Plan et du Développement.

La cérémonie de passation de pouvoirs entre les deux dames a eu lieu au ministère de la Coopération et de l’intégration africaine, en présence de plusieurs autres membres du Gouvernement, des partenaires, des parents et amis des deux ministres, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Sékou Kissing Camara

Dans son discours de circonstance, Sékou Kissing Camara, le secrétaire général du Gouvernement et président de la cérémonie a, au nom du Premier ministre, félicité madame Kany Diallo pour « tous les actes posés à la tête du département du Plan et de la Coopération internationale. Il a particulièrement insisté sur le fait que vous avez atteint des résultats, celui du retour de notre pays au niveau de ce concert international. Vous avez pu rassurer les partenaires techniques et agir conformément aux orientions du président de la République ».

A la ministre Djénè Keïta, monsieur Camara a dit : « monsieur le Premier ministre m’a chargé d’attirer votre attention que la Coopération Internationale figure parmi ses priorités. Il m’a chargé de vous dire que tout en poursuivant les efforts de madame Kanny, vous avez l’obligation de consolider les acquis, vous avez le devoir de mettre à profit votre longue expérience en matière de relations internationales pour relever tous les défis ».

Hadja Mama Kanny Diallo

De son côté, la ministre Hadja Mama Kanny Diallo a rendu grâce à Dieu pour toutes les faveurs qu’Il lui a accordé dans sa mission à la tête du ministère du Plan et de la Coopération Internationale durant ses 29 mois d’exercice. Ensuite, elle a remercié le président de la République et le Premier ministre pour la confiance renouvelée en sa personne, en la nommant au ministère du Plan et du Développement Economique.

Parlant de son bilan à la tête de ce département, Hadja Mama Kanny Diallo a rappelé qu’au cours de ses deux dernières années d’importants acquis ont été enregistrés dans les domaines de la planification et de la recherche de financement pour l’atteinte des objectifs de développement du pays. « Ainsi, le système statistique a été renforcé, l’étude national prospective ‘’Guinée vision 2040’’ a été finalisé ; le Plan National de Développement Economique et Social (PNDS) 2016-2020 et le programme national d’investissement y afférent ont été élaborés ; la qualité du portefeuille, de projets et programmes a été amélioré, et la coopération a été renforcée. Au titre du renforcement de statistique national, les comptes nationaux ont été mis à jour, après quatre (4) années de retard ; l’indice harmonisé des prix à la consommation a été étendu à l’ensemble des régions du pays ; les études sur les résultats du troisième recensement général sur la population et de l’habitation (EGBH3) ont été réalisées », a entre autres cité la ministre sortante.

Hadja Djénè Keïta

Pour sa part, Hadja Djénè Keïta a aussi remercié Dieu pour avoir guidé ses pas vers la bonté et le travail jusqu’à cet instant solennel, avant d’exprimer sa reconnaissance au Président de la République et au Premier ministre pour le choix porté sur sa personne pour diriger ce département. Madame Keïta a ensuite remercié la ministre sortante pour les résultats engrangés à ce département, avant de livrer ses ambitions. « Notre mission sera d’assurer la mobilisation des ressources pour le financement du développement. Dans cette perspective, nous mettons un accent particulier sur la consolidation et la diversification des partenariats, sur la promotion de la coopération Sud-Sud, sur la vérification sur le terrain de la pertinence de l’aide en termes d’amélioration de capacités politiques de notre pays et de son impact sur le bien-être des populations, dans le cadre de la réalisation des objectifs de développement durable. Aussi, nous mettrons l’accent sur l’indispensable redynamisation de l’intégration africaine, dans un monde globalisé où les grands ensembles et les économies d’échelle deviennent une condition nécessaire pour la survie des Etats et des entreprises », a notamment promis la nouvelle ministre.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS