L’humanité a célébré ce mardi, 05 juin 2018, la journée mondiale de l’environnement, sous le thème « combattre la pollution plastique ». A Kindia, cette journée n’a connu aucun engouement de la part des acteurs évoluant dans ce secteur même si le problème reste entier, a constaté sur place Guineematin.com, à traves un de ses correspondants dans la région.

Le thème de cette année est significatif d’autant plus qu’il porte sur une problématique réelle, à savoir le péril plastic. Interrogé sur la question, le directeur général du centre de recherche et de documentation environnementale de la Basse Guinée estime que le thème de cette année est d’une grande importance. Selon Elhadj Saidou Diaw, « la pollution atmosphérique à partir des déchets plastiques est un thème important. Aujourd’hui, beaucoup de villes sont inondées par les déchets plastiques qui créent de la saleté, surtout au niveau des cités urbaines ».

En ce qui concerne les conséquences des déchets plastiques sur l’environnement, Elhadj Saidou Diaw précise que « les matières plastiques, une fois dans le sol, ne subissent aucune transformation. Il faut un siècle pour voir un plastique enfoui dans le sol se transformer. Ils réduisent la qualité de l’agriculture en empêchant l’eau et les substances organiques indispensables à la croissance des plantes. Alors, la meilleure manière de recycler les plastiques, c’est de les consumer tout en ignorant les conséquences de cette pratique. Par ce qu’en brûlant les matières, elles dégagent les gaz toxiques qui contiennent des substances nocives vis-à-vis de l’ozone, mais aussi cancérigènes sur la santé de la population ».

Pour combattre la pollution et l’utilisation des déchets plastiques, Famoro Condé, directeur préfectoral de l’environnement de Kindia donne quelques pistes de solutions. « Il faut mettre en place des stratégies de gestion des déchets par la création des PME (Petites et Moyennes et Entreprises) de ramassage, de collecte, de transport des déchets à une décharge finale ; limiter la production ou l’importation des matières plastiques ; aux femmes ménagères, l’utilisation des paniers pour l’achat des condiments à la place des plastics », conseille le directeur.

De Kindia, Mamadouba Sylla pour Guineematinoun.com

Tel 623 78 43 73

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin