Plusieurs jeunes du quartier Dixinn Centre1 ont manifesté ce mercredi, 06 juin 2018 pour dénoncer ce qu’ils qualifient de tentative d’expropriation de leur maison de jeunes. Ils sont allés protester dans les locaux de la mairie de la commune pour réclamer leur lieu de loisir, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Ils étaient plusieurs jeunes en colère, regroupés dans la matinée de ce mercredi, 06 juin 2018 dans la cour de la mairie de Dixinn pour protester contre « la vente de la maison des jeunes de Dixinn Centre1 ».

Mangué Soumah

Selon Mangué Soumah , un des manifestants que nous avons interrogé, tout est parti du déploiement d’agents de sécurité sur les lieux pour empêcher l’accès à la maison des jeunes.

« Notre manifestation est motivée par la venue de gendarmes aujourd’hui dans notre quartier à propos de notre maison des jeunes. Après leur départ, on s’est mobilisé derrière notre chef de quartier pour venir rencontrer le secrétaire général de la commune pour lui expliquer cette situation. Le problème autour de cette maison des jeunes ne date pas d’aujourd’hui, c’est un monsieur du nom de Mamadou Alpha Bah qui se réclame être le propriétaire des lieux, mais on ne sait pas qui l’a vendu notre maison des jeunes. Le professeur Alpha lui-même a décidé de nous restituer cette maison, j’ai le papier de l’ex-ministre de la jeunesse Moustapha Naité qui restitue ces lieux à la jeunesse du quartier », a expliqué le jeune homme.

Kémoko Condé

A la commune, les manifestants ont été rassurés. Kémoko Condé, directeur communal de la jeunesse et des sports de la commune de Dixinn leur a réitéré que cette maison appartient à la jeunesse du quartier et à personne d’autre : « Cette maison des jeunes est déjà restituée à la jeunesse depuis le jour du passage de son excellence monsieur le président de la République dans le quartier. J’ai ça en mémoire et je retiens cela. Si un privé vient ce matin dire que la partie lui appartient, il s’est trompé », a-t-il indiqué, invitant les jeunes au calme et à la retenue.

De quoi rassurer les manifestants qui ont aussitôt libéré la cour de la mairie et sont rentrés donc satisfaits.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin