Un caporal-chef en service à la direction préfectorale de l’environnement, des eaux et forêts de Faranah a été tué ce mercredi, 06 juin 2018 par des citoyens de Kolènda, district relevant de la sous-préfecture de Doko dans la préfecture de Siguiri. Accusé d’attaque à main armée, l’agent a été brûlé vif par une foule en colère, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Tout a commencé dans la soirée du mardi, 05 juin 2018. De passage, un jeune indexe le caporal-chef Aboubacar Condé en service à la direction préfectorale de l’environnement, des eaux et forêts de Faranah, comme étant celui qui l’a agressé trois jours auparavant. Le jeune homme lance l’alerte et plusieurs citoyens se mobilisent pour aller s’en prendre à l’agent incriminé. Ce dernier s’enfuit pour aller se confier à la gendarmerie locale.

Ce mercredi, aux environs de 9 heures du matin, plusieurs citoyens se sont mobilisés pour aller saccager le poste de gendarmerie de Kolènda et sortir le caporal-chef pour le brûler vif. « Hier nuit, aux environs de 20 heures, un monsieur pourchassé par quelques jeunes est venu se confier à nous.
Au fait, c’est un jeune du nom d’Ibrahima Kébé qui l’a accusé de l’avoir agressé il y a trois jours, et la foule s’est déchaînée contre lui, c’est ainsi qu’il est venu se confier à nous.

Quand il est venu, nous avons vérifié, on a vu qu’il est agent des eaux et forêts, et son nom est caporal-chef Aboubacar Condé. Ce matin, on était prêt à le déférer à Siguiri, quand une foule est venue saccager nos locaux et mettre le feu sur lui », nous a confiés l’Adjudant Kondjan Millimono, chef du poste de gendarmerie de Kolènda.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin