Humanitaire : l’ONG AHCDC-Guinée offre des vivres à des enseignants, des policiers et des journalistes

Dans le but de soutenir certaines couches de la société en ce mois saint de ramadan, l’Association Humanitaire des Commerçants Pour le Développement Communautaire en Guinée (AHCDC-Guinée) a procédé à une distribution des denrées alimentaires à certains enseignants, des policiers et des journalistes.

La distribution a été faite ce jeudi, 07 juin 2018, dans la cour de l’école primaire de Madina 1, dans la commune de Matam, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Elhadj Mamadou Saliou Diallo

Au nom de l’Association, Elhadj Mamadou Saliou Diallo, a rappelé que c’est juste une assistance aux bénéficiaires qui sont aussi leurs clients au marché. « Ce geste, c’est pour aider les enseignants puisque s’ils sont en paix, le pays sera en paix. Si chacun fait ce qu’il peut pour son prochain, personne ne va souffrir. En tant que guinéens, nous devons nous donner la main parce que si tu entends que tel commerçant est riche, c’est parce qu’il a des clients qui payent. Il y a des pauvres qui viennent acheter ; sinon, il va perdre. Nous avons vu des chinois nous offrir des stades, des palais, des hôtels, etc. Nous aussi, si on avait les moyens, on allait le faire ; mais, en entendant, nous allons donner ce qu’on peut », a expliqué le président de l’ONG AHCDC-Guinée.

Fodé Lamine Soumah

Pour sa part, le chef de quartier de Dabondy 2, Fodé Lamine Soumah, a rappelé que c’est la première fois qu’une ONG apporte son soutien aux enseignants dont il est membre. « Nous venons de recevoir du riz, du sucre, des dattes et beaucoup d’autres choses. C’est une satisfaction en tant que chef de quartier et surtout en tant qu’enseignant bénéficiaire. C’est la première ONG qui a eu à penser aux enseignants. Je suis réconforté que cette ONG ait pensé à l’enseignant qu’on connait. Je suis à la retraite ; mais, je sais ce que l’enseignant représente, même si certains l’ignore », a-t-il dit.

Alpha Camara

Abondant dans le même sens, le directeur de l’école primaire de Madina 1, Alpha Camara, a ajouté que c’est un don qui lui va droit au cœur et que l’ONG n’est pas à son premier geste. « Dans mon école, ils ont fait un don de cahiers aux élèves. Les cinq premiers de chaque classe ont eu 5 cahiers. L’école a 17 salles de classes, vous vous imaginez déjà que ce sont des cartons de cahiers, mais aussi des stylos, des crayons, etc. Une autre fois, ils ont fait une distribution aux déshérités. Quand il y a eu l’incendie dans un village de Lébékérin, dans la préfecture de Mali, ils ont fait aussi un don de tissu, des vivres, des livres coraniques, etc. », a-t-il rappelé.

Il faut souligner que les vivres distribués ce jeudi étaient composées de 80 sacs de riz de 25 kilogrammes, 10 sacs de sucre de 50 kilogrammes chacun, 15 cartons de dattes, 6 cartons de mayonnaise et 20 paquets d’eau minérale. Et, les bénéficiaires sont les enseignants de Madina école et de Boussoura, des journalistes, les imams des trois mosquées environnantes, les chefs des quartiers de Madina école et de Dabondy, deux doyens du quartier Madina école dont une femme, deux orphelins, la police postée dans le quartier, ainsi que les agents qui assurent la sécurité du marché.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS