Vol d’un téléphone : Baïlo Diallo risque un an de prison

Un conducteur de taxi-moto du nom de Mamadou Bailo Diallo a comparu hier mercredi, 06 juin 2018, devant le TPI de Dixinn pour vol de téléphone. Le jeune homme est accusé d’avoir enlevé le téléphone d’une dame au carrefour Concasseur dans la commune de Ratoma. Accusation que le prévenu a rejeté à la barre, plaidant non coupable.

C’est une dame nommée Aminata Baldé qui poursuit Mamadou Bailo Diallo, conducteur de taxi moto, qu’elle accuse d’avoir enlevé son téléphone portable le 30 mai dernier au niveau du carrefour Concasseur. Devant le tribunal correctionnel de Dixinn, le prévenu a nié systématiquement les faits qui lui sont reprochés. Selon lui, c’est son client qu’il supportait sur la moto qui a enlevé le téléphone de la dame pendant qu’il conduisait sans qu’il ne s’en rende compte.

«C’est mon client qui a tiré son téléphone. Je ne savais même pas qu’il a tiré le téléphone. On était dans l’embouteillage, j’ai vu la foule crier derrière nous, au voleur. J’ai garé la moto, mon client a pris la fuite, et la masse populaire m’a mis aux arrêts », a expliqué le prévenu devant la présidente du tribunal, madame Fatoumata Camara.

Une version aussitôt rejetée par la plaignante. Aminata Baldé assure que c’est bien Mamadou Bailo qui a tiré son téléphone. « C’est lui-même qui conduisait la moto, et c’est lui-même qui a tiré mon téléphone. Il m’a fait tomber sur le trottoir avant de prendre la fuite sur la moto. J’ai crié au voleur. Et directement, ils ont été pourchassés par les conducteurs de taxi-motos qui étaient stationnés au carrefour. Finalement, il a été arrêté dans l’embouteillage, et son compagnon, lui, a pris la fuite. Il avait lui-même mon téléphone. Je l’ai récupéré sur place», a martelé la dame à la barre.

Par ailleurs, Aminata Baldé dit avoir dépensé une somme de 450 mille francs guinéens pour soigner sa main, blessée, selon elle, par le prévenu. « Je réclame à Mamadou Bailo Diallo la somme de 450 mille francs guinéens. Un montant que j’ai utilisé pour soigner ma main qui s’est blessée lorsqu’il m’a fait tomber sur le trottoir », a-t-elle dit.

De son côté, le procureur Mohamed Samoura indique qu’il n’y a aucun doute que c’est Mamadou Bailo Diallo qui a enlevé le téléphone de la plaignante. Car, rappelle-t-il, ce dernier a été arrêté en flagrant délit par la clameur publique. «Ils étaient deux sur la moto, et ils ont profité pour emporter le téléphone de madame Aminata Baldé. De tels comportements tombent sur le coup de l’article 373 du code pénal guinéen. C’est pourquoi je vous demande de le condamner à un an d’emprisonnement dont 6 mois avec sursis et 500 mille francs guinéens d’amende », a requis le procureur.

Le tribunal a décidé de renvoyer le dossier au 13 juin pour rendre son verdict. En attendant, le prévenu reste en détention.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 654 416 922/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS