Grève des greffiers à Kankan : le mot d’ordre pas du tout suivi

Comme annoncé dans une précédente publication, les greffiers de Guinée ont mis leur menace à exécution, en déclenchant une grève générale et illimitée, ce vendredi 8 juin 2018. Mais à Kankan, le mouvement n’a pas été suivi, rapporte Guineematin.com, à travers son correspondant dans la région.

Le mouvement de grève des greffiers n’a pas été observé au Tribunal de Première Instance et à la Cour d’Appel de Kankan. Les greffiers, dont certains réclament l’application du « statut particulier des greffiers », ont carrément boudé ce mot d’ordre de grève. Ils réclament plus précisément des avantages liés aux primes de fonction, de transport et de logement, aussi des primes d’audiences.

Mais apparemment, ceux de Kankan ne semblent pas suivre ce mouvement. « Nous n’avons reçu aucun préavis de grève. Donc, on travaille ici. Vous nous avez trouvé en audience non ? », a dit Maitre Fofana, greffier à la Cour d’Appel de Kankan.

A rappeler que les greffiers se sont réunis ce vendredi 8 juin 2018 au Tribunal de Mafanco à Conakry, pour réaffirmer leur engagement à aller jusqu’au bout de cette grève.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS