Insalubrité : le marché central de Boké dans un piteux état

Peu après le début de la saison des pluies, le marché central de Boké présente un visage loin d’être reluisant. Sur place, vendeurs et acheteurs côtoient ordures, boue et odeurs nauséabondes entre autres, a constaté un correspondant de Guineematin.com basé dans la ville.

L’insalubrité n’est pas un phénomène nouveau au marché central de Boké. Mais, avec l’avènement de la saison des pluies, la situation est devenue extrêmement préoccupante. Les vendeurs étalent leurs marchandises à côté de la boue, des eaux stagnantes et toutes sortes d’ordures, dégageant des odeurs nauséabondes. Dans le marché des condiments, la situation est dramatique. Là, ce sont les mouches qui accueillent en premier les clients.

Alpha Oumar Barry

Interrogé par Guineematin.com sur cette question, l’administrateur de ce marché, Alpha Oumar Barry, s’explique : « Notre problème est qu’on n’a pas de poubelle dans le marché. Les femmes balayent mais elles n’ont pas où stocker les ordures, c’est ce qui les pousse à les déverser dans les caniveaux », a-t-il dit, ajoutant que « les gens ne payent pas de taxes au marché de Boké ». C’est ce qui empêche, selon lui, l’administration du marché d’assainir les lieux.

Une version démentie par certaines vendeuses que nous avons rencontrées dans ce marché. L’une d’entre elles qui a requis l’anonymat par peur de représailles, dit-elle, indique que les taxes sont payées au quotidien mais qu’elle ne sait pas à quoi servent-elles : « Nous payons le droit de marché tous les jours, nous, on pensait que c’est avec ça qu’on devait entretenir le marché, mais franchement nous souffrons énormément ici. Tous les caniveaux sont bouchés, la boue et les mouches nous fatiguent, on n’a même pas où s’asseoir pour faire notre commerce », témoigne cette dame.

Au regard de l’état actuel du marché central de Boké, certaines vendeuse souhaitent qu’elles soient transférées au marché construit en 2012 dans le quartier Yomboya, secteur 400 bâtiments, et qui reste jusque-là fermé.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS