Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, fait de l’assainissement de la ville de Conakry une de ses priorités. C’est dans cette dynamique, qu’il a lancé une campagne d’assainissement ce samedi 9 juin 2018 en compagnie de certains membres du gouvernement. La démarche vise à débarrasser la capitale guinéenne des nombreux tas d’immondices que l’on rencontre ça et là, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Le PM était accompagné des ministres Moustapha Naïté (Travaux Publics), Amara Somparé (Communication) et Gabriel Curtis (Investissements). La forte délégation a fait le tour de certains endroits de Conakry où des camions et autres engins lourds étaient en action pour ramasser les amas d’ordures entassés en ces lieux. De Yattayah au carrefour ENAM (Ecole Nationale des Arts et Métiers) en passant par le camp carrefour de Cosa, Ibrahima Kassory Fofana a constaté de visu la réalité.

Au terme de cette tournée, le Premier Ministre a expliqué les raisons de sa descente sur le terrain. « Sur instruction du président de la République, on doit débarrasser notre capitale des immondices. C’est totalement intolérable. Tout le gouvernement est engagé pour porter l’appui nécessaire à l’agence nationale de l’assainissement pour réussir ce pari dans un délai d’un mois… Cette opération permettra aux autorités de la ville d’engager la responsabilité des citoyens en termes d’éducation civique, pour changer de comportement. Puisqu’il ne pourrait pas y avoir de changement durable, si nous continuons à déverser les ordures dans les rues, si nous n’avons pas un comportement citoyen », a dit Ibrahima Kassory Fofana.

Par ailleurs, le Premier ministre a révélé que ces opérations de nettoyage de la ville de Conakry vont contribuer à créer de l’emploi à certains jeunes. « Dans cette opération, nous allons trouver un minimum d’emploi à la jeunesse. Le ministre des travaux publics va travailler avec celui de la jeunesse et les responsables de quartiers, pour aider à la pré-collecte des déchets pour les mettre dans des lieux stockage. L’opération coup de poing sur les ordures va porter sur la soixantaine de tas d’ordures à travers la ville. Nous allons évacuer ça dans les deux ou trois semaines à venir. Ensuite, de manière structurée, les PME de ramassage d’ordures, qui vont dans les ménages pour la collecte, je demande aux populations à s’y abonner. C’est essentiel qu’on le fasse avant les grandes pluies ».

Pour ce qui est des moyens financiers à mettre à contribution pour y arriver, le Premier ministre a expliqué que « dans un premier temps, nous avons l’Union Européenne qui finance pour 30% d’ordures à dégager, l’Etat lui-même prend 33 %. Ça c’est l’opération ad hoc, juste pour les semaines à venir. Mais, de manière structurelle, nous avons fait déjà une première réunion et nous devons nous revoir la semaine prochaine avec le gouverneur de Conakry, avec les quartiers, pour voir comment, de manière structurelle, nous allons définitivement résoudre le problème des ordures de Conakry ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin