Les jeunes leaders de Kipé, en collaboration avec le comité en charge de promouvoir le développement du quartier, ont procédé ce samedi, 09 juin 2018, au lancement d’une campagne d’assainissement de cette localité située dans la commune de Ratoma. La cérémonie de lancement a connu la présence de plusieurs cadres venus du ministère de la jeunesse, du gouvernorat de la ville de Conakry et des autorités locales, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Avec l’avènement de la saison des pluies, le phénomène d’insalubrité devient plus que préoccupant à Conakry. Dès qu’il pleut, les rues de la capitale guinéenne sont complètement envahies d’ordures qui rendent parfois difficile la circulation. Les ordures qui ont rempli les caniveaux, empêchent également l’évacuation des eaux de ruissellement. Ce qui provoque régulièrement des inondations. C’est conscient de cette situation, que la jeunesse de Kipé a décidé cette fois d’anticiper les choses en assainissant à temps le quartier.

Mohamed Bachir Camara

« Conscients de l’ampleur de l’insalubrité de notre capitale et la problématique liée à la gestion des ordures; conscients des risques sanitaires élevés que ce phénomène comporte pour nos citoyens, nous avons initié ce projet en vue de redonner une image reluisante à notre beau et paisible quartier », a déclaré Mohamed Bachir Camara, porte-parole de la jeunesse de kipé à l’occasion de la cérémonie de lancement de cette campagne d’assainissement.

Il ajoute que les jeunes de Kipé constatent depuis plusieurs années, « que l’épineuse question de la salubrité publique demeure une préoccupation cruciale tant pour les habitants que pour les autorités. L’Etat, en dépit des efforts consentis, reste impuissant pour résoudre tout seul ce problème, en raison de l’insuffisance de moyens. C’est dans cette circonstance qu’intervient notre engagement patriotique pour accompagner les autorités afin de rendre notre Kipé propre. Nous prouvons par cet acte que la démarche utile ne consiste pas à déposer les ordures n’importe où, même dans la rue en attendant que l’Etat vienne les ramasser à notre place. Mais plutôt à l’implication de chaque citoyen pour une gestion responsable des ordures ».

Elhadj M’Bemba Soumah

Cette initiative des jeunes a été vivement saluée par les autorités du quartier. Le président du conseil de quartier, Elhadj M’Bemba Soumah, a exprimé sa satisfaction et son soutien inconditionnel à cette initiative : « Je suis très content de cette initiative parce que si tu vois ton propre enfant prendre l’initiative de balayer votre propre maison et les alentours de la maison, vraiment tu ne peux que le remercier et l’encourager. Le conseil de quartier prête serment d’être à leurs côtés pour pouvoir vraiment assainir Kipé. », a dit le chef de quartier.

Mohamed Bangoura

Satisfaction également chez le représentant du ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes à cette cérémonie. Mohamed Bangoura, directeur national de la jeunesse et des activités socio-éducatives, a salué l’initiative des jeunes de Kipé, et demande à ce qu’elle soit élargie à toute la ville de Conakry, afin de donner une belle image à notre capitale. « Nous sommes très contents. Nous savons qu’il y a des initiatives dans d’autres quartiers, mais nous voulons que cela s’élargisse, que cela soit beaucoup soutenu par les bonnes volontés et d’autres acteurs pour que notre ville soit une ville propre, surtout en ces moments de grandes pluies », a-t-il affirmé.

Selon lui, cette initiative intervient à un moment où des réflexions sont en cours autour de l’assainissement. Réflexions qui consistent « à impliquer les jeunes dans le ramassage et le transport des ordures. Pour ce qui est des dépotoirs, cela revient à d’autres départements. Il y a déjà des sites qui ont été identifiés mais l’heure est à la mise en place des infrastructures pour permettre à ces sites de recevoir les ordures », indique le directeur national de la jeunesse et des activités socio-éducatives.

À noter que cette campagne d’assainissement du quartier Kipé va durer trois jours, et elle touchera les six secteurs du quartier.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin