Audit du fichier électoral : des émissaires de l’OIF à l’UFR

Des émissaires de l’Organisation Internationale de la Francophonie se sont rendus hier, samedi 9 juin 2018, au siège de l’Union des Forces Républicaines (UFR). Ils sont allés échanger avec les membres du groupe parlementaire Alliance Républicaine autour du processus électoral guinéen, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Alors que la Guinée reste embourbée dans une crise post-électorale qui dure depuis plus de quatre mois et qui empêche l’installation des conseils communaux élus à l’issue du scrutin du 04 février dernier, deux autres élections importantes pointent à l’horizon dans notre pays. Les législatives prévues avant la fin de cette année (2018) et la présidentielle de 2020.

Les préparatifs de ces deux élections nationales semblent déjà préoccuper les partenaires du pays dont l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Cette organisation a déployé une mission sur le terrain pour s’entretenir avec les acteurs autour de la question cruciale de l’audit du fichier électoral. L’OIF veut que cette question soit bien gérée pour permettre au pays d’avoir un fichier électoral propre afin de rendre ces élections crédibles et apaisées.

Cette mission s’est rendue hier, samedi 09 juin 2018, au siège de l’UFR, le parti de Sidya Touré, qui a un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Les émissaires de l’OIF ont eu un entretien à huis clos qui a duré trois heures avec les députés de l’Alliance Républicaine. Au sortir de la rencontre, le chef de la délégation de l’OIF, Mohamed Salia Sokona, s’est prononcé sur les objectifs de cette rencontre.

« C’est une rencontre d’échanges sur des préoccupations, notamment sur le processus électoral, par rapport surtout à l’audit du fichier électoral. C’est une mission exploratoire. Il était de notre devoir de rencontrer les différents acteurs de groupes parlementaires. C’est dans ce cadre qu’on vient de rencontrer l’Alliance Républicaine pour voir ensemble comment trouver la meilleure formule pour faire l’audit afin que les élections futures puissent se dérouler dans la paix et la transparence » a-t-il indiqué.

Après l’Alliance Républicaine, cette mission de l’OIF devait rencontrer également les groupes parlementaires du RPG Arc-en-ciel et de l’UFDG, a-t-on appris.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS