Feu Abdoulaye Bah

Depuis quelques années maintenant, notre pays enregistre quotidiennement de graves accidents qui se soldent souvent par des pertes en vies humaines. A titre illustratif, nous vous citons un seul choisi au gré de l’actualité : l’accident de deux journalistes, Abdoulaye Bah de guineenews et de Koria Abou Kourouma de Espace TV, fauchés dans l’exercice de leur fonction par un automobiliste en état d’ébriété. Le premier, mort quelques heures après et le second grièvement blessé.

Au nom des militantes et militants du PE.D.N, nous adressons nos émues condoléances à la famille BAH et à l’ensemble de la presse guinéenne. Puisse le Tout Puissant accueillir l’âme du défunt dans son Jardin Éternel !

A monsieur Koria Abou Kourouma, nous souhaitons un prompt rétablissement ! Qu’Allah lui accorde la santé à lui et à tous ceux qui se sont retrouvés dans des cas d’accidents ces derniers jours ainsi qu’aux malades qui espèrent encore la Santé.!

Par ailleurs, le PE.D.N estime que personne ne pense qu’il faudrait se résigner à cette situation et l’exemple d’un certain nombre de pays voisins montre qu’il est possible de faire beaucoup mieux que la situation actuelle. L’insécurité́ routière, voyez-vous, n’est pas une fatalité́. Lorsqu’on a l’honneur de diriger un pays, l’on doit être en mesure de prendre des décisions qui peuvent sauver des vies. Par conséquent, nous invitons le gouvernement à faire preuve d’anticipation et de responsabilité face à la sécurité et à la protection civile. Il est grand temps que le gouvernement réponde aux nombreuses interrogations sur l’utilisation des signaux d’alerte surtout pour les travaux routiers nocturnes, l’ouverture des déviations ainsi que la mise en place de cordon de sécurité pour les professionnels qui interviennent aux abords des chantiers.

Vive la République de Guinée !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin