Faranah : 4 177 candidats dont 1 469 filles à l’examen d’entrée au collège

Les examens nationaux au compte de l’éducation nationale démarrent demain mercredi 20 juin 2018. Après une légère modification desdits examens, les autorités éducatives de Faranah se félicitent des dispositions prises pour leur bon déroulement, a appris sur place Guineematin.com, à travers son correspondant dans le Sankaran.

A quelques heures du lancement des premières épreuves au compte de l’entrée en 7ème année, candidats et surveillants sont mobilisés ce mardi pour connaitre les centres d’examen retenus. Au total, ils sont au nombre de 4 mille 177 candidats, dont 1469 filles, qui vont passer cet examen dans la préfecture pour 18 centres d’évaluation au compte du Certificat d’Etudes Elémentaires (CEE).

Sur le plan régional, Faranah compte 13 mille 692 candidats, dont 4 mille 947 filles, à se faire évaluer pour l’examen d’entrée au collège. Ils sont repartis dans les 81 centres de la région administrative : 18 à Dabola, 15 à Dinguiraye, 24 à Faranah et 24 à Kissidougou.

Quant au BEPC (Brevet d’Etudes du Premier Cycle), il sera lancé le 23 juin prochain. Pour cet examen, c’est au total 8 mille 118 candidats, dont 2 mille 572 filles, qui sont concernés dans la région administrative de Faranah. Ils sont repartis dans 29 centres d’examen : 5 à Dabola, 4 à Dinguiraye, 9 à Faranah et 11 à Kissidougou. Pour ce qui est des candidats au BEPC en Franco-arabe, ils sont au total 152 candidats, dont 13 filles pour toute la région.

En ce qui concerne le baccalauréat, dont la date de démarrage est fixée au mercredi 27 juin 2018, la région de Faranah compte 5 mille 078 candidats, toutes options confondues, dont 1 184 filles.

Apres la légère modification du calendrier des examens nationaux, le Directeur Préfectoral de l’Education (DPE) de Faranah, se félicite de l’organisation et des dispositions prises pour le bon déroulement desdits examens. Une manière, selon Sayon Didy OULARE, d’éviter toutes fraudes et d’appliquer le slogan tolérance zéro vers l’excellence

Par contre, certains candidats interrogés par notre reporter se plaignent du manque de repos durant le déroulement des évaluations. Ils craignent également le contenu des sujets d’autant plus que l’année scolaire a été sérieusement perturbée par la grève du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée).

De Faranah, Goulou Touré pour Guineematin.com

Tél : (+224) 622 155 476/664 235 427

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS