L’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH) a clôturé ce lundi, 25 juin 2018, la session ordinaire de son assemblée plénière, ouverte le 5 juin dernier. La cérémonie qui s’est tenue au palais du peuple de Conakry, a été marquée par l’adoption d’une série de résolutions et l’élection de deux commissaires de l’INIDH à la Cour Constitutionnelle, rapporte le reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Durant les 21 jours consacrés à la session ordinaire de l’assemblée plénière de l’INIDH, onze (11) résolutions ont été ont adoptées par les commissaires de cette institution républicaine.

Le rapporteur, Fatoumata Morgane, est revenue sur ces résolutions à l’occasion de la cérémonie de clôture de la session :

1- Le bureau exécutif est chargé de prendre les dispositions pour donner effet à l’élection de Dr Ansoumane Sacko et madame Goumou Fatoumata Morgane dans les fonctions de membres de la Cour Constitutionnelle pour un mandat de 09 ans ;

2- Le plan d’action tel que amendé et adopté le 12 juin 2018 sera signé par le président et le rapporteur, publié et exécuté par le bureau exécutif ;

3- Le projet de rapport annuel examiné et adopté le 22 juin 2018, sera soumis par le bureau exécutif à qui de droit, et publié comme rapport annuel 2017 sur l’état des droits de l’Homme en Guinée ;

4- La palme internationale des droits de l’Homme est instituée et sera décernée annuellement, et le bureau exécutif est chargé de prendre les dispositions en vue de l’attribution de la palme 2017 ;

5- Il est institué une semaine des droits de l’Homme qui coïncide avec la célébration de l’anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme. Le bureau exécutif est chargé de l’opérationnalisation de cette mesure ;

6- Le bureau exécutif est autorisé à prendre les dispositions pour payer les arriérées de cotisations au réseau des INIDH de l’espace CEDEAO ;

7- Une clinique juridique est créée au sein de l’INIDH. Le bureau exécutif est chargé de prendre les dispositions pour sa mise en route ;

8- Le bureau exécutif est chargé de rechercher l’appui technique nécessaire pour la mise en route du plan d’action ;

9- Le bureau exécutif est autorisé à meubler le cadre organique ;

10- Le bureau exécutif est chargé de prendre les dispositions en vue de l’opérationnalisation du site web de l’institution ;

11- Le bureau exécutif est chargé de prendre les dispositions en vue de clarifier la gestion financière antérieure à son installation.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin