Il est de notoriété publique que de nombreux centres hospitaliers de notre pays ne remplissent pas toutes les conditions d’hygiène. Une concitoyenne, actuellement en traitement au CHU de Donka, qui a préféré garder l’anonymat, a joint Guineematin.com au téléphone ce lundi, 25 juin 2018, pour dénoncer le manque d’hygiène dans cet hôpital.

Selon notre interlocutrice, « ce qui se passe au centre de nutrition de Donka est incroyable. J’ai vu, de mes propres yeux, des punaises sur les matelas réservés aux enfants. Je n’en revenais pas quand j’ai vue ces bestioles. Ça m’a donné de la chair de poule. Imaginez un hôpital de renom comme celui de Donka ».

Par ailleurs, notre source s’attaque à la gestion des toilettes internes. Selon elle, « pendant la journée, on utilise les toilettes en payant 500 francs, que tu sois un patient ou que tu accompagnes un malade. C’est ça notre quotidien ici. C’est des toilettes privées dans un hôpital public ».

Pour cette concitoyenne, les toilettes sont fermées pendant la nuit. « D’ailleurs, pendant la nuit, les portes des toilettes sont fermées hermétiquement. Quand on a des envies la nuit, c’est compliqué. Nous vous demandons de rendre public ce genre de choses pour que les autorités prennent leurs responsabilités », a-t-elle lancé.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin