Le 22 juin 2018, Son Excellence Monsieur Hisanobu Hasama, Ambassadeur du Japon en Guinée, Son Excellence Monsieur Mohamed Diané, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Monsieur Lionel Laurens, Directeur Pays du PNUD et les autorités locales de Kindia ont procédé au lancement du Projet d’appui au Centre de préparation aux missions de maintien de paix des Nations Unies de Samoreya, au camp de Samoreya de Kindia.

Ce projet, financé par le Gouvernement du Japon pour un montant de 700 056 $, a été proposé par le PNUD dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité, lancée depuis 2011. En effet, ce processus de réforme de l’ensemble des forces de sécurité guinéennes a posé un diagnostic sur l’état de celles-ci, et une méthodologie globale pour rétablir la discipline et l’ordre au sein des troupes. Parmi les moyens d’amélioration identifiés, la formation des soldats et officiers aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies a été retenue aux vues des résultats obtenus grâce au processus de sélection et de formation des recrues.

Le projet permettra de doter le centre d’un cadre institutionnel avec une structure, des moyens et une expertise spécifique, et de lui apporter les capacités techniques et opérationnelles nécessaires. Le projet apportera également des formations, une base de données numérique, du matériel pédagogique et la réhabilitation de certaines installations, afin de contribuer au renforcement des capacités de formation du centre.

Cette démarche s’inscrit dans le 3ème pilier de la 6ème Conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 6), qui vise à renforcer les capacités des autorités nationales et locales ainsi que des institutions internationales et régionales africaines pour la paix et la stabilité, socle indispensable pour le développement et la garantie d’une sécurité humaine de base pour les citoyens.

Fin

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin