Fin du BEPC à Matam : 50 candidats n’ont pas composé au lycée Coléah et 59 à l’E.P de Lansébounyi

Le taux d’absentéisme, c’est l’un des faits qui ont marqué le déroulement du BEPC dans la commune de Matam. Plus de 100 candidats n’ont pas répondu présent dans deux centres d’examen de cette commune de Conakry, a appris un reporter de Guineematin.com au terme de cet examen national ce mardi, 26 juin 2018.

« Dans mon centre ici, nous avons enregistré 59 absents dont 19 filles sur 494 candidats inscrits. Au niveau des surveillants ils étaient 34 et les 34 étaient là, aucun absent. Nous n’avons enregistré aucune fraude, tout s’est bien passé sans fausse note », a indiqué le chef du centre de l’école primaire de Lansébounyi, Abou Moussayah Soumah.

Au lycée Coléah, un autre centre d’examen de la commune de Matam, le secrétaire du centre a confié à un reporter de Guineematin.com, que 50 candidats dont 28 filles n’ont pas composé. Les raisons de ce nombre élevé d’absents dans les salles d’examen ne sont pas connues selon les responsables de ces différents centres. Tous se félicitent tout de même du climat qui a caractérisé le BEPC dans leurs centres.

C’est aussi le sentiment de Rouguiatou Sow, surveillante au centre de Coléah : « Depuis le début, tout s’est bien passé. Les candidats se sont bien comportés. Dans les salles où j’ai surveillé, aucun cas de fraude n’a été enregistré. En ce qui concerne les primes de surveillance, on nous a rien dit d’abord. Sauf que nous devons attendre après le bac. Donc nous attendons », a-t-elle indiqué.

Quant aux candidats, ils préfèrent être prudents pour l’instant : « La physique a été très difficile pour moi. En physique, je n’ai pas travaillé. Comme le piège était dedans, c’est ce qui m’a fatigué. Mais dans les autres matières quand-même, j’ai pu travailler un peu. Tout ce qu’ils ont envoyé, on a l’a vu en classes », soutient Aboubacar Camara.

« Les matières n’ont pas été difficiles pour moi, sauf qu’en Chimie, je n’ai pas pu terminer l’épreuve. La chimie a été quand-même difficile pour moi », a fait savoir la candidate Mama Aïssata Camara, qui espère qu’elle va réussir son examen.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS