Nommé récemment intérimaire après le limogeage de son prédécesseur, Amiata Kaba a été installé dans ses fonctions de Procureur de la République près le tribunal de première instance de Labé. Le nouveau représentant du ministère public a pris fonction hier, mercredi 27 juin 2018, en remplacement de Zézé Béavogui, suspendu pour faute lourde, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région.

A travers un arrêté du ministre d’Etat en charge de la Justice, maitre cheik Sacko a suspendu Zézé Béavogui, accusé d’avoir libéré frauduleusement des criminels détenus à la prison civile de Labé. Ce mercredi, le nouveau procureur par intérim, Amiata Kaba, a été installé dans ses fonctions.

C’est aux environs de 10 heures que Maitre Yaya Kairaba Kaba, Avocat Général près la Cour d’Appel de Conakry, a procédé à l’installation du nouveau procureur. Maitre Kaba dira en substance que « l’autorité centrale a pris deux actes : article 1er, Maitre Zézé Béavogui, matricule 578 93 V, Procureur près le tribunal de première instance de Labé, est suspendu de ses fonctions pour faute lourde. Le second acte est également un arrêté : article 1er, Monsieur Amiata Kaba, matricule 578 824 M, Substitut du procureur de la république près du tribunal de première instance de Labé, est nommé par intérim pour exercer les fonctions de procureur de la république dudit tribunal ».

Par ailleurs, l’Avocat Général a invité les officiers de police judiciaire et leurs chefs, à prendre leurs responsabilités. « Force doit rester à la loi. Il est incompréhensible qu’un condamné à une peine criminelle ferme se retrouve dans la rue. C’est mettre la population dans une insécurité la lus parfaite. Ceci est intolérable. Qui conque se rend complice de ces faits, mérite d’être sanctionné. Et désormais, ça ne va plus se passer comme par le passé », a insisté le magistrat.

Prenant la parole, le procureur par intérim entrant, après avoir fixé ses priorités, a pris l’engagement de respecter strictement les textes de loi de la République. « Je voudrais exprimer ma très grande satisfaction de prendre la tête de ce parquet en conduisant une équipe de magistrat, D’OPJ et D’APJ, jeunes pour la plus grande part d’entre eux. Vous retiendrez que si l’action est collective, la responsabilité quant à elle, est individuelle. C’est pourquoi, dès maintenant, le registre de discipline des OPJ sera tenu à jour. Des sanctions seront entreprises contre les plus indélicats, et les meilleurs quant à eux, bénéficieront d’une rotation positive. Aucune excuse ne sera accordée à un OPJ qui se saisira d’un dossier civil », avertit le nouveau procureur, Amiata Kaba.

Il faut rappeler que la dite cérémonie a connu la présence des autorités administratives au niveau régional et communal, les représentants de la société civile et certains citoyens de Labé.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin