Cent (100) jeunes diplômés sans emploi, formés en Entrepreneuriat, ont reçu leur attestation de formation ce vendredi 29 juin 2018 à la Blue Zone de Kaloum. Les jeunes récipiendaires de ces diplômes ont participé à ladite formation du 22 au 24 mars dernier à Conakry.

La cérémonie, placée sous la présidence du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, s’inscrit dans le cadre dans le cade de la mise en œuvre du programme Education à l’Emploi, composante 2 du projet BoCEJ (Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes), a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Selon nos informations, les cent (100) jeunes bénéficiaires de la formation en Entrepreneuriat ont été sélectionnés dans la base de données de l’AGUIPE (Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi) qui connait à ce jour 30 mille inscrits.

Pour Alassane Dieng, représentant de la Banque Mondiale, institution qui finance le projet, « cette cérémonie représente beaucoup pour nous. Ces 100 jeunes ont été sélectionnés de façon transparente et aléatoire par les cellules du projet. A l’issue de cette sélection des 100 jeunes, vous avez eu cette première formation qui, dans l’esprit, était censé donner les éléments de base aux jeunes en ce qui concerne l’Entrepreneuriat. C’était une formation basique qui a été faite pour leur donner les éléments de base en matière d’Entrepreneuriat ».

Parmi les cent (100) jeunes ayant reçu leurs attestations, vingt cinq (25) porteurs de meilleurs projets ont été retenus pour suivre une formation de huit (8) semaines. Cette formation aboutira à la sélection de dix (10) meilleurs plans d’affaires dont les porteurs vont être accompagnés durant douze (12) mois par le biais de l’incubation, a-t-on appris sur place.

Dans son discours, Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, a dit sa satisfaction « de voir des jeunes être soutenus, être encadrés et être orientés vers des pistes de financement. Parmi ces 100 jeunes, 25 ont été sélectionnés et vont bénéficier d’une formation supplémentaire pour bénéficier de financement ».

Cependant, Mouctar Diallo a fait savoir que « les soixante quinze (75) autres ne seront pas abandonnés. Ils ont déjà reçu une bonne formation et nous allons continuer à les suivre surtout que l’emploi des jeunes constitue une priorité pour le gouvernement. Nous sommes en discussion avec les partenaires techniques et financiers, avec certaines banques de la place pour leur demander d’accepter d’accompagner les jeunes de Guinée dans la formation et dans l’emploi ».

Pour rappel, le projet BoCEJ est financé à hauteur de 20 millions de dollars US par l’IDA (Groupe de la banque Mondiale) pour une durée de 6 ans. Il vise 18 mille jeunes en formations initiales (professionnel et universitaire) et de plus de 2 mille 800 jeunes diplômés sans emplois : soit un total de plus de 20 mille jeunes.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 6287 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin