Tidjane Soumah

Comme annoncé précédemment, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana était devant les députés avant-hier, mercredi 27 juin 2018, pour présenter la politique générale du gouvernement. Un oral marqué par la non-évocation du secteur Sport et Culturel. Cet état de fait continue d’inspirer les acteurs du monde sportif et culturel, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Au lendemain du passage de Kassory Fofana devant la représentation nationale, les réactions continuent de fuser. Après Thierno Saidou Diakité, consultant sportif et chroniqueur au groupe de presse Le Lynx/La Lance, notre reporter a joint au téléphone Tidiane Soumah, opérateur culturel, PDG des Productions Tidiane World Music.

« Pour moi, le cas d’hier, je trouve que c’est dommage… Il faut savoir que c’est un plaisir pour nous qu’on nous sente comme un domaine important. Mais, il ne faut pas qu’on attende qu’il y ait des crises politiques, des crises sociales, qu’il y ait des problèmes de paix pour s’adresser à 2 ou 3 personnes de la culture. Ce n’est pas normal », a dit d’entrée Tidiane Soumah.

Tidjane Soumah

L’homme de culture pense que « les hommes politiques n’ont pas d’interlocuteurs auprès d’eux pour les persuader de l’importance de ce secteur. Je veux juste qu’on arrête d’utiliser la culture à des fins politiques à tout moment et qu’on comprenne que c’est une industrie comme les autres ».

Par ailleurs, monsieur Soumah a rappelé que son engagement dans ce secteur date d’une trentaine d’années. A sa grande surprise, le regard des politiques sur la culture n’a toujours pas changé. « Du mois d’avril 1984 à avril 2018, je ne me rappelle pas en 34 ans, qu’il y ait eu encore des actions concrètes. Je ne parle pas d’une politique culturelle faite par le ministère, mais je parle d’une politique générale qui montre l’importance de chaque secteur de la vie de la nation. A ma connaissance, il n’y a pas eu encore un clin d’œil mis à la culture et au sport », estime l’opérateur culturel.

Ainsi, Tidiane Soumah « invite le nouveau Premier ministre, invite le gouvernement à considérer le domaine des industries culturelles comme un domaine aussi important que les autres, parce qu’il peut apporter beaucoup de choses en termes d’emplois et de visibilité pour notre pays. C’est ce plaidoyer que je lance aux décideurs de ce pays ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin