Médias privés : la radio Bonheur FM revient avec du neuf

Après un peu plus d’un mois de fermeture, la radio privée Bonheur FM a repris ses activités ce samedi, 30 juin 2018. La station qui a eu l’autorisation de la HAC de reprendre ses programmes, revient avec de nouvelles dispositions, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Deux semaines après la décision de la Haute Autorité de la Communication autorisant la réouverture de la Bonheur FM, la station a repris ses émissions ce samedi, 30 juin 2018. A cette occasion, les responsables du médium ont publié une déclaration dans laquelle ils remercient tous les acteurs qui ont œuvré en faveur de la réouverture de la radio. Une réouverture consécutive à un certain nombre de dispositions prises par la direction de radio Bonheur, comme l’explique Ibrahima Timbi Bah, rédacteur en chef de la station.

« Il y a eu plusieurs dispositions qui ont été mises en place pour qu’on puisse reprendre le travail. Parce qu’on a fait un mois et six jours sans travailler, on était tous à la maison avec beaucoup d’inquiétudes. N’oubliez pas que la radio Bonheur emploie beaucoup de personnes. Mais heureusement, grâce aux bonnes volontés et à certaines institutions de la place notamment l’URTELGUI (Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée), on a eu l’autorisation de la HAC (Haute autorité de la communication) de pouvoir reprendre nos programmes.

Mais puisqu’on nous accusait d’être un médium à caractère confessionnel, on a essayé de revoir notre grille des programmes. On a cherché à réduire les émissions liées à l’Islam et on a créé de nouvelles émissions pour qu’on puisse recommencer », a-t-il annoncé.

Et parmi les nouveautés qui interviennent avec cette reprise, figure le recrutement des femmes au sein de la radio, qui, jusque-là, n’avait que des hommes comme employés : « Dans la nouvelle grille il y a des émissions qui sont dédiées aux femmes uniquement. Elles seront animées par des femmes et traiteront uniquement de questions liées aux femmes. Il y a une émission qu’on appelle « Paroles aux femmes », elle sera animée par une femme qui va recevoir des dames pour aborder des sujets concernant les femmes ; il y a une autre émission qui s’appelle « A la cuisine », celle-là aussi sera animée par une femme ; il y a une autre qu’on a dénommée « Panier de la ménagère » qui sera aussi animée par une femme », ajoute le rédacteur en chef de la station.

En plus de recrutement des femmes, la radio Bonheur FM a cherché aussi à avoir un lot de cantiques en langues locales qui vont réduire celles faites en arabe et en français.

L’autre question qui se pose est relative au personnel de la radio. Car, une bonne partie de ses employés sont partis suite à une grève qu’ils avaient déclenchée peu avant la fermeture de la station. Même s’il dit n’être pas bien placé pour parler de cette question, Ibrahima Timbi indique qu’une partie de ceux qui avaient quitté suite à cette grève sont revenus, et qu’un appel d’offre a été lancé par la direction pour recruter d’autres journalistes et animateurs afin de combler le vide. Il précise que cet appel d’offre est ouvert aux hommes et aux femmes.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS