Le journaliste Mamadou Dia, ancien directeur général de la RTG Koloma, est décédé hier dimanche 1er juillet 2018 des suites d’une longue maladie à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne de Conakry. Dans la matinée de ce lundi, 02 juillet, un symposium a été organisé à son honneur dans les locaux de la RTG Koloma pour lui rendre un dernier hommage, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’émotion et la tristesse étaient grandes ce lundi, 02 juillet 2018 dans les locaux de la Radio-télévision guinéenne de Koloma, suite à la mort de Mamadou Dia, connu sous le sobriquet « Koto Dia », journaliste et directeur général de la RTG Koloma de 2011 à 2013. Les membres de la famille du défunt, des responsables du ministère de la Communication, les anciens ministres, les députés et hommes de médias ainsi que d’autres personnalités étaient tous présents. L’occasion de rendre un dernier hommage au défunt. Et, la cérémonie a été marquée notamment par des témoignages dont celui de l’actuel directeur général de la RTG Koloma, Sékouba Savané.

Sékouba Savané

« Même n’étant pas de la RTG, ce monsieur j’ai eu des relations étroites avec lui. Parce que simplement depuis que j’étais lycéen, je suis tombé sous son charme. A l’époque c’était dans les années 1980 comme je vous l’ai dit j’étais lycéen et j’aimais beaucoup écouter la radio surtout la radio nationale. Et c’est là que je me suis habitué à sa voix qui était une grande voix, une voix vraiment singulière qui retenait l’attention de tout le monde. Koto Dia avait une voix spéciale qui ne ressemblait à aucune autre voix. Koto Dia avait un style particulier qui n’appartenait à aucun autre présentateur », a témoigné Sékouba Savané.

Mariama Dubréka Camara

Après avoir présenté le message de condoléances du ministère de la communication, Hadja Mariama Dubréka Camara, chef de cabinet dudit département, est revenue sur ses relations avec le défunt Mamadou Dia : « Il est couramment dit que le destin de tout être humain est de mourir quels que soient ses qualités et ses talents. Encore une fois, cette évidence se constate aujourd’hui avec douleur à travers la mort de Koto Dia, ancien directeur général de la RTG Koloma. Cet homme nous quitte physiquement, mais il vivra toujours dans nos cœurs et dans nos pensées à cause des souvenirs, actes et de gestes mémorables qu’il nous laisse. Durant la vingtaine d’années de vie professionnelle passées ensemble, j’eus l’occasion d’apprécier ses qualités de collaborateur loyal, aimable, honnête. Mais c’est surtout suite à sa prise de service comme directeur général de la RTG Koloma pendant que j’étais directrice générale de la RTG Boublinet qu’il m’a été donné de mesurer la grandeur de cœur et la noblesse d’âme de l’homme. Lui et moi, nous fonctionnions comme des jumeaux, car nos rapports furent intimes, sincères, confraternels sans le moindre esprit de rivalité absurde », a témoigné Mariama Dubréka Camara, inconsolable.

Manga Fodé Touré

De son côté, le syndicat des travailleurs de la RTG et du ministère de la communication, a loué les mérites de Mamadou Dia et présenté ses condoléances à sa famille et à tous ses proches. Manga Fodé Touré, un des responsables de ce syndicat, en a profité pour demander aux autorités d’apporter leur soutien aux journalistes en situation difficile : « Nous voudrions profiter de ce micro et de cet instant pour lancer un appel pressant aux autorités guinéennes. Comme je vous ai dit au départ, nous constituons une famille ici, et cette famille est presque oubliée en cas de difficultés parce qu’on estime que nous sommes dans du beurre à couper ici. Nous avons nos collègues malades depuis des années, ils n’ont pas de soutien, nous serons comme eux. On ne le souhaite pas, mais à cette allure, tout porte à croire que nous serons nous aussi abandonnés à nous-mêmes. On parle de Koto Dia aujourd’hui, demain ça sera une autre personne. Pourquoi ne pas reconnaitre le bienfait à quelqu’un qui a sacrifié toute sa vie durant à la nation ? Pourquoi ne pas soutenir les journalistes quand ils sont en difficulté ? Pourquoi ne pas venir en aide à nos collègues malades ? C’est ainsi que tous les collègues de la RTG, les amis syndicalistes de tous les bords m’ont demandé de lancer cet appel et qui tombe dans de bonnes oreilles », a lancé Manga Fodé Touré.

Il faut rappeler que Mamadou Dia est né en 1948 à Thierno Djibiya dans la commune urbaine de Kindia. Il a été présentateur du journal parlé à la RTG, correspondant à Labé, correspondant permanent de la radio allemande Deutsche Welle qui émet en français, directeur de la radio Kaloum Stéréo (RKS) et directeur général de la RTG Koloma de mars 2011 à janvier 2013. Il a été inhumé ce lundi, 02 juillet 2018 au cimetière de Cameroun de Conakry.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin