Comme partout ailleurs en Guinée, l’augmentation du prix du carburant ne passe pas du tout à Kankan. La décision prise unilatéralement par le gouvernement guinéen est vivement critiquée dans capitale de la Haute Guinée, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

« Cette augmentation ne nous a pas plu, on est vraiment déçu du gouvernement », réagit Kémo CAMARA, étudiant à l’Université Julius Nyerere de Kankan. Et la position de ce citoyen est largement partagée dans le Nabaya.

Baka Kaporo, conducteur de taxi désapprouve aussi cette mesure et indique que cela l’oblige à revoir à la hausse le prix du transport : « Avec l’augmentation du prix de carburant, il faut que nous aussi on augmente le prix du transport, c’est 8000 GNF par litre qui arrangeait tout le monde », a-t-il martelé.

César Sow, conducteur de taxi-moto, déplore lui aussi cette décision du gouvernement : Car, dit-il, elle sera lourde de conséquences : « L’augmentation du prix du carburant va peser lourd sur la population parce que tous les prix vont grimper sur le marché. Ça va entraîner également une hausse du prix du transport. Donc, c’est une décision qui aura beaucoup de conséquences. Le gouvernement doit revoir cette décision parce que la vie est chère », a dit ce citoyen.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620 95 40 47

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin