En l’espace de 48 heures, les prix de tous les produits notamment les denrées alimentaires ont connu une hausse considérable dans la ville de Labé. C’est le constat fait par le correspondant de Guineematin.com sur place. Et la raison, c’est bien l’augmentation du prix du carburant à la pompe.

Selon Ibrahima Koula Diallo, vendeur dans un magasin au marché central de Labé, c’est ce mardi matin que la situation qui était d’ailleurs attendue a été constatée à Labé. Tous les prix ont connu une augmentation : « Nous nous sommes rendus ce matin chez notre fournisseur pour acheter du sucre, mais à notre fort étonnement, nous avons trouvé qu’ils ont augmenté 15000 GNF sur le prix qui était jusque-là pratiquée ici, le sac de sucre nous a été vendu à 305 000 GNF. Quant à la farine qui se vendait à 240 000 GNF, le sac se négocie aujourd’hui entre 250 et 250 000 GNF », témoigne le commerçant.

Au marché des condiments aussi, le constat est le même. Toutes les denrées vendues sur place ont connu une hausse de leur prix. Pour ce qui est de la pomme de terre par exemple, le kilogramme se négociait entre 8000 et 9000 GNF il deux jours ; aujourd’hui, il coûte 11000 GNF par endroits. Le sac d’oignon de 50 Kilogrammes qui se vendait à 120 000 GNF, est passé à 145 000 GNF de nos jours.

Une situation qui va sans doute affecter sérieusement le train de vie des guinéens, majoritairement pauvres.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin