Les présidents des chambres de commerce régionales, préfectorales et communales de la Guinée ont été reçus par le nouveau ministre de tutelle, Boubacar Barry dans la journée de ce jeudi, 05 juillet 2018. Cette visite de courtoisie s’inscrit dans le cadre d’une prise de contact entre les présidents desdites chambres de commerce et le tout nouveau ministre, a constaté un reporter de Guineematin.com sur place.

C’est le président de la chambre régionale de commerce de Conakry, Mamadou Baldé qui a pris la parole au nom des visiteurs. Monsieur Baldé a d’abord félicité le ministre Boubacar Barry « pour la confiance placée en lui par le chef de l’Etat pour diriger le département du commerce ». Il a ensuite adressé un message de remerciements à l’endroit de Marc Yombouno, ancien occupant du poste.

Par ailleurs, les visiteurs, par la voix de leur porte-parole, ont saisi cette occasion pour exposer leurs problèmes au ministre Boubacar Barry. « Les chambres de commerce que nous dirigeons continuent d’enregistrer d’énormes difficultés à l’instar de la chambre nationale dont le processus électoral est depuis très longtemps bloqué. Des difficultés tant sur le plan de fonctionnement et celles liées aux investissements et autres activités en faveur de ses ressortissants. Cette situation de blocage constitue en soi, un préjudice, un handicap majeur pour la prise en compte des multiples préoccupations du secteur privé ainsi qu’au vide que cela porte vis-à-vis des chambres de commerce au niveau international », a expliqué Mamadou Baldé.

En outre, monsieur Baldé va solliciter auprès du ministre du commerce une attention particulière pour la finalisation très rapide du processus électoral pour la mise en place de la chambre nationale de commerce mais aussi de l’autonomisation des différentes chambres régionales.

Dans son discours réponse, le ministre Boubacar Barry a exprimé toute sa gratitude pour les messages formulés par ses hôtes à son égard. Ensuite, le ministre a promis de multiplier les contacts en vue de relever les défis qi assaillent le secteur. « J’ai prévu de faire le tour pour rencontrer les services déconcentrés surtout que vous êtes les partenaires privilégiés du ministère du commerce. Je ferais en sorte que je puisse rencontrer chacune de vos structures, là où vous êtes installés, pour échanger avec vous des problèmes locaux que vous avez, des problèmes d’ordre régional que vous avez et des problèmes nationaux que nous pouvons aussi esquisser ensemble afin de trouver des solutions consensuelles ».

Boubacar Barry a également confié à ses hôtes que le dispositif ayant conduit à l’élection des chambres régionales, préfectorales et communales de commerce, doit s’achever par la mise en place de la chambre nationale de commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Pour lui, il faut aboutir à la mise en place de cette chambre nationale « qui est un organe important pour impulser une dynamique nouvelle au secteur économique, pour mieux structurer le secteur économique et faire de manière à ce que les opérateurs économiques soient les vecteurs de développement de la Guinée ».

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin