Dans la foulée des réactions consécutives à la publication des résultats du BEPC, Guineematin.com a donné la parole à Mamadou Samba Diallo, premier de la région administrative de Mamou en Franco-arabe. Le jeune homme nous a confié ses sentiments et le secret de sa belle réussite.

Tout d’abord, il faut savoir que Mamadou Samba Diallo est né en 2004 d’une union entre un commerçant et une ménagère, originaires de Sèrè, localité située à 7 kilomètres de la ville de Mamou. Il a étudié à l’école primaire puis au collège Daroul Qur’an, situé au quartier Pétèl dans la commune urbaine de Mamou. Il passe tout son temps entre la maison, l’école et le foyer coranique.

Interrogé par Guineematin.com au lendemain de la publication des résultats du BEPC, le premier de la région de Mamou en Franco-arabe a exprimé une grande joie et grande satisfaction. Et son secret, explique-t-il, c’est le travail et la grâce divine : « Avant tout, il faut dire que ce succès n’est rien d’autre que la volonté de Dieu. On peut le mettre aussi à l’actif de mes parents et de mes professeurs qui ont tous contribué à ma réussite.

J’ai commencé mes révisions pendant les vacances passées pour essayer de maitriser les programmes de Physique, Chimie et Mathématiques, sachant bien que ce sont là des matières qui fatiguent les élèves guinéens, surtout ceux du profil franco-arabe. Durant l’année scolaire, j’ai toujours cherché à mémoriser chaque cours avant de me coucher, c’est pourquoi les évaluations ne m’ont pas fatigué, j’étais content d’ailleurs quand on programmait les évaluations ou les compositions.

Mon père me surveillait à la loupe. Mon programme se résumait comme suit : la maison, l’école et le coran. Donc, je suis très ravi, car être premier de toute une région, c’est une grande fierté. Je remercie Dieu, je remercie mes parents, mes encadreurs et à toutes les personnes de bonne volonté qui m’ont soutenu et accompagné. Je demande à mes amis de persévérer dans le travail, à ceux qui n’ont pas eu le BEPC, je les encourage à continuer de travailler », a affirmé ce nouveau lycéen.

Interrogé sur ce qu’il compte faire au lycée, il indique qu’il veut s’orienter en sciences sociales avec pour ambition de devenir à la fin de ses études, journaliste ou enseignant.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin