Comme annoncé précédemment, une pirogue a chaviré le jeudi 12 juillet 2018 dans le fleuve Milo à Banankoro. Sur les neuf passagers qui se trouvaient à bord de la pirogue, huit ont été sauvés et un seul est décédé, et son corps a disparu dans le fleuve. Après 48 heures de recherche, le corps a été retrouvé ce samedi 14 juillet, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Banankoro.

Le sous-préfet de Banankoro, le commandant Fran Mara, avait publié un communiqué hier vendredi, appelant à l’arrêt de tout travail ce samedi 14 juillet 2018 dans la sous-préfecture jusqu’à ce que le corps de Soroma Mara, âgé d’une quarantaine d’année, disparu à la suite du naufrage d’une pirogue jeudi dernier soit retrouvé. Les autorités locales ont mobilisé de nombreux jeunes et les ont encouragés à intensifier les recherches pour que le corps puisse être retrouvé.

Et les efforts des uns et des autres ont fini par payer. Car, le corps de la victime a été retrouvé ce samedi à 10 heures, après 48 heures de recherche. Il a été repêché à 2 kilomètres de l’endroit où le naufrage s’est produit. Il a été bloqué à ce niveau par des filets installés par les équipes de recherche. Une fois repêché, le corps a été mis à la disposition de la Croix-Rouge locale qui l’a désinfecté avant de le remettre aux autorités.

Des leaders religieux et de nombreux citoyens ont prié sur le corps qui a été enterré ensuite aux abords du fleuve Milo dans lequel il a rendu l’âme. Suite à cet accident, le sous-préfet de Banankoro a ordonné l’arrêt de l’utilisation des vieilles pirogues, les surcharges et le mélange des personnes et des engins roulants dans la même pirogue.

A rappeler que la pirogue qui a chaviré jeudi transportait 9 passagers plus une moto alors qu’elle était conçue pour transporter 5 personnes. Le conducteur de la pirogue qui est un adolescent de 15 ans avait réussi à sauver 8 passagers, mais le neuvième a perdu la vie.

Moussa Oulen Traoré pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin