A l’occasion la célébration de la journée internationale de Nelson Mandela, dénommée « Mandela Day », la fondation « solidarité féminine », en partenariat avec la société de téléphonie MTN et l’ambassade d’Afrique du Sud en Guinée ont organisé une cérémonie de remise de dons à cinq (5) orphelinats de Guinée.

Organisée ce mercredi, 18 juillet 2018, à la Blue zone de Kaloum, cette cérémonie a enregistré la participation de l’ambassadeur d’Afrique du Sud en Guinée, des responsables de MTN en Guinée et des membres du Gouvernement, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Mme Bangoura Maïmouna Yombouno

Dans son discours de bienvenue, madame Bangoura Maïmouna Yombouno, présidente de la fondation « solidarité féminine » a rappelé que cette journée du 18 juillet a été proclamée le 10 novembre 2009 par l’Organisation des Nations Unies (0NU). Et, c’est grâce à un plaidoyer de l’UNESCO que cette journée du 18 juillet est devenue une journée internationale pour célébrer l’icône planétaire, le président Nelson Mandela, a précisé madame Bangoura.
« L’historique de cette journée qui nous permet de faire des actions sociales vient du président lui-même. C’est quand il a constaté que chaque année les gens profitent de sa journée pour faire la fête qu’il a lancé un appel pour demander au monde entier, à toutes les personnes sensibles à sa cause, qui doivent célébrer cette journée, de poser des actions sociales. Cet appel a également été relevé par l’UNNESCO, qui a demandé à tout un chacun, ce 18 juillet, de se rendre utile auprès des personnes qui sont dans le besoins. C’est pour cette raison que depuis 2014, nous avons associé notre image à la célébration de cette journée », a expliqué la présidente de la fondation « solidarité féminine », précisant que la Guinée a toujours été aux cotés des Sud-Africains, même pendant l’apartheid.

Labila Haba

Abondant dans le même sens, monsieur Labila Haba, directeur de « Head of Corporate Affairs » et représentant de MTN à cette cérémonie, a dit qu’il était important pour sa société d’accompagner Nelson Mandela. « MTN, en tant que société guinéenne d’origine Sud-africaine, nous avons été conviés à cette cérémonie. L’apport de MTN Guinée dans l’organisation de cette cérémonie a été d’offrir des vivres à une couche assez fragile, à une couche vulnérable : les orphelins. Il y a des orphelinats à qui nous avons offert des denrées composés des sacs de riz, d’huile et de tant d’autres. Et, au-delà, je le disais tantôt qu’au-delà du bien matériel que nous avons offert, nous avons tenu à être présent pour partager l’amour avec ces enfants qui en ont besoin. Donc, au-delà du bien matériel, MTN a offert le cœur », a dit monsieur Haba.

MC Gloria Mding

Pour sa part, monsieur MC Gloria Mding, ambassadeur d’Afrique du Sud en Guinée a commencé par remercier les partenaires de cet événement, notamment la société MTN Guinée. Pour lui, c’est un honneur de commémorer la naissance de Nelson Mandela. « C’est un homme qui s’est battu pour le continent africain, quelqu’un qui s’est battu pour voir une Afrique du Sud démocratique, quelqu’un qui s’est battu pour que la vision, l’appréhension que le monde a vis-à-vis du continent africain change. Aujourd’hui, nous sommes là pour commémorer Nelson Mandela, nous sommes là pour célébrer l’héritage que Nelson Mandela nous a donné, nous sommes-là pour perpétuer le combat de Nelson Mandela », a notamment rappelé l’ambassadeur.

Hadja Mariama Sylla

De son coté, Hadja Mariama Sylla, ministre de l’Action sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance a dit sa joie de participer à cette cérémonie. Pour la ministre, l’institutionnalisation de cette journée en l’honneur de Nelson Mandela par l’Assemblée générale de l’ONU démontre combien de fois l’homme est important. « En instituant donc cette journée en 2009 par la résolution 6413, l’Assemblée générale de l’ONU a reconnu les valeurs défendues par Nelson Mandela : papa pour certains, grand-père pour d’autres. Pour saluer son dévouement au service de l’humanité, il a manifesté pour son action dans le règlement des conflits armés. Nous le voyons encore au Zaïre (actuelle République Démocratique du Congo), malgré sa maladie, il était en train de réconcilier les zaïrois entre eux. La communication internationale, cette icône a toujours communiqué pour développer l’amour. Ça, c’est un exemple que nous devons saluer ; là où il n’y a pas de communication, la confusion s’installe. Quand il y a la confusion, la désinformation, il y a les conflits qui naissent. Il s’est aussi voué à la protection des droits de l’homme, aux enfants. Nous le voyons encore avec un enfant qui était atteint de SIDA, nous le voyons encore promouvoir la lutte contre le SIDA, nous voulons le saluer. L’égalité des sexes, le respect des droits humains, nous le voyons encore, nous prions qu’il soit un exemple pour tous les enfants », a souhaité la ministre guinéenne.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin