Détournement de fonds publics : le procès contre Paul Moussa et Cie encore renvoyé

Paul Moussa Diawara, poursuivi pour un détournement de près de 40 milliards de l’OGP

L’audience correctionnelle du tribunal de première instance de Kaloum, portant sur l’affaire Paul Moussa Diawara et Cie n’a pu se tenir ce mercredi, 18 juillet 2018. Le juge Mohamed Chérif Sow a renvoyé cette affaire de détournement des deniers publics au vendredi prochain, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Paul Moussa Diawara, qui aurait détourné 39 milliards 679 millions 25 mille francs guinéens quand il était Directeur Général de l’Office Guinéen de Publicité (OGP), Sékou Camara, qui aurait détourné 25 milliards 491 millions de francs guinéens quand il était Directeur Général de l’office guinéen des chargeurs (OGC) et deux autres cadres sont poursuivis pour détournement de fonds publics et complicité.

C’est aujourd’hui, mercredi, que le tribunal de Kaloum devait se prononcer sur quelques exceptions qui avaient été soulevées par les avocats de la défense lors de l’audience de la semaine dernière. On se souvient que maîtres Mohamed Traoré et Salifou Béavogui avaient parlé d’une incompétence du tribunal à juger de cette affaire, arguant que c’est l’inspection d’Etat qui s’est saisie de l’affaire en premier et le commissaire au compte. Les avocats de ces fortunés accusés avaient également soutenu que l’agent judiciaire de l’Etat ne peut se porter partie civile dans cette affaire…

Mais, tous ces arguments avaient été balayés d’un revers de main aussi bien par le procureur de la République, Fallou Doumbouya, que les avocats de la partie civile qui défendent les intérêts de l’Etat et qui tiennent à faire rembourser à ces agents de l’Etat les fonds publics détournés.

Malheureusement, l’audience de ce mercredi n’a pas pris 5 minutes. Le juge a juste dit l’énoncé du délibéré sur les exceptions soulevées est prorogé pour le vendredi prochain.

Pour rappel, Paul Moussa Diawara, Sékou Camara, Inza Bayo et Mamadou Saliou Barry sont poursuivis pour détournement de fonds publics et complicité. Paul Moussa Diawara est soupçonné d’avoir détourné à lui seul la somme de 39 milliards 679 millions 25 mille francs guinéens, des fonds publics qui devaient revenir à l’Office guinéen de publicité. Et, pour sa part, Sékou Camara est cité dans cette affaire pour un montant de 25 milliards 491 millions de francs guinéens.

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo depuis le TPI de Kaloum pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS