Pendant que les uns s’efforcent à contenir leur amertume après leur échec au baccalauréat 2018, les autres pensent à ce qu’ils vont étudier à l’Université. C’est de cette dernière catégorie que fait partie Nicolas Silas Junior Kamano qui est arrivé premier de la République en sciences expérimentales. Interrogé par un reporter de Guineematin.com, le bachelier indique qu’il souhaite devenir médecin pour « servir pour de bon ».

Après la publication des résultats du baccalauréat 2018, Nicola Silas Junior Kamano a éprouvé une joie immense. Car, il a non seulement eu son examen, mais aussi s’est classé premier de la République en sciences expérimentales. « Je suis très content de ce résultat, je le mérite aussi, et je ne suis pas surpris. Je m’attendais quand-même à être dans les 5 premiers parce que je ne connais pas le niveau de tous les candidats, mais le fait que je sois premier n’est pas une surprise pour moi. Je m’attendais bien sûr à ce qu’il y ait plus de génies que moi mais Dieu en a décidé ainsi, je le remercie et je suis très satisfait », a-t-il dit.

Et le nouvel étudiant n’est pas surpris, c’est parce qu’il s’est bien battu pour se hisser à ce niveau : « L’idée ne m’est pas venue maintenant, c’est depuis la 11ème année que je me suis fixé pour objectif d’être premier au bac. Je voyais souvent des grands qui décrochaient le bac avec ce rang, j’ai dit pourquoi pas moi. Et mon entourage m’a beaucoup aidé dans ce sens parce que j’avais des grands qui m’encourageaient, je demandais des documents par-ci par-là, le potentiel était là. Je me suis mis au travail, j’ai beaucoup carburé pendant les vacances. Et puis à l’ouverture, j’ai continué toujours à travailler jusqu’au moment de l’examen, et voici le résultat de tous ces efforts », explique Silas Junior Kamano.

Après avoir obtenu le bac, Nicola Silas Junior Kamano pense maintenant à l’Université. Et il souhaite devenir un grand médecin pour servir le pays : « Je souhaite faire la médecine, parce que ça a toujours été mon rêve. Malheureusement, je ne sais où est-ce qu’ils vont m’orienter, mais c’est ça quand-même mon souhait parce que j’aimerais sauver des vies. Je veux devenir un grand médecin, servir pour de bon, aider la nation guinéenne dans le cadre de la santé. Venir au secours de ceux qui n’ont pas de moyens », a dit le bachelier.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin