Au lendemain de la marche avortée des Forces Sociales de Guinée, les activités reprennent peu à peu le long de la route Le Prince ce mardi, 24 juillet 2018. C’est le constat fait ce matin par un reporter de Guineematin.com entre Cosa et la Cimenterie.

Après l’avortement de leur marche pacifique empêchée hier par les autorités, les Forces Sociales de Guinée ont appelé à une journée ville morte ce mardi, 24 juillet 2018 à Conakry. Cette journée constitue aussi le deuxième jour de la grève générale et illimitée entamée hier par l’inter-centrale CNTG/USTG. Mais contrairement à la journée d’hier qui avait connu l’arrêt de toutes les activités le long de la route Le Prince, la vie commence à reprendre ce mardi sur place.

De Cosa à la Cimenterie, en passant par les ronds-points d’Enco5, T5, Wanindara, T6, et Sonfonia, on voit plusieurs véhicules dans la rue, même si la circulation reste encore très fluide. Le long de la route, la plupart des activités ont repris timidement. Certains commerces ont rouvert et certaines stations- service notamment sont opérationnelles, alors que d’autres n’ont pas encore repris leurs activités.

Dans tous les carrefours et autres endroits stratégiques de cette route, on aperçoit plusieurs agents de sécurité qui veillent au grain. Pour l’instant le calme et la méfiance règnent dans cette zone.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel. +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin