L’on est au 2eme jour de la grève générale et illimitée déclenchée par l’intercentrale syndicale CNTG/USTG pour protester contre la hausse du prix du carburant à la pompe. La circulation. Est normale ce mardi matin sur certaines parties de la route Le Prince, à constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Il y a plus de véhicules sur la route Le Prince ce mardi matin, comparé à la journée d’hier. De nombreux taxis et autres véhicules appartenant à des particuliers empruntent le tronçon Aéroport-Bambeto-Kipé tout comme celui de Cosa-Bambeto-Hamdallaye. Les forces de l’ordre, composées de policiers et de gendarmes, quadrillent certains endroits sensibles et veillent au grain. Des jeunes gens ont brièvement interrompu la circulation en face de la gare routière de Bambéto avant de se faire repousser par les agents de la CMIS (Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité). Les choses sont rentrées dans l’ordre en un laps de temps.

Boutiques et magasins sont fermés à Bambéto. Une seule pharmacie est fonctionnelle. A Koloma marché, c’est le même constat. Seules les vendeuses sont venues pour écouler leurs produits. Les taximotards profitent pour se faire des sous.

Alpha Mamadou Diallo depuis le carrefour de Bambéto pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin