Koloma-Soloprimo : des citoyens dénoncent les factures « abusives » de l’EDG

Les habitants du quartier Koloma-Soloprimo dans la commune de Ratoma sont en colère contre les factures du courant électrique qui leur ont été envoyées par l’EDG. Ils ont constitué une délégation qui s’est rendue ce mercredi, 25 juillet 2018 à l’agence de l’Electricité de Guinée de Nongo pour protester contre cette situation, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Des imams, des sages, des jeunes et des femmes, telle est la composition de la délégation des habitants du quartier Koloma-Soloprimo qui est allée ce mercredi à l’agence d’EDG de Nongo pour attirer l’attention des responsables de la société en charge de fournir le courant électrique en Guinée sur les factures du courant jugées exorbitantes qu’ils ont reçues.

Leur porte-parole, Elhadj Pathé Diallo, dénonce une facturation abusive avec des montants exorbitants ; l’ignorance totale des indices des compteurs installés (les agents de terrain n’y vont pas pour relever); le non-respect des délais de facturation habituels (soit 2 mois, une facture)  et une facturation sélective par rapport aux autres communes.

Ce sont ces différents points que la délégation est allée exposer aux responsables de l’agence d’EDG de Nongo. Et au sortir de leurs entretiens tenus à huis clos, le porte-parole des protestataires a expliqué aux médias présents ce qui a été dit au cours de la rencontre : « Nous avons été reçus par les responsables d’EDG Nongo. Nous avons eu des discussions très fructueuses parce que nous avons posé tous les problèmes. Tous les contours ont été examinés par les responsables d’EDG et des promesses ont été tenues pour que ces réclamations soient examinées dans la meilleure des façons », a-t-il dit.

Sur ce qui sera fait pour résoudre le problème, Elhadj Pathé Diallo a ajouté que les responsables d’EDG ont promis d’envoyer d’une équipe sur le terrain pour faire le constat au niveau des compteurs dès que la ville sera un peu stable. « Il y a des compteurs qui ne marchent pas. Il y a des familles qui n’ont pas de compteurs et qui sont facturées au forfait pour des montants exorbitants. Donc, EDG va envoyer des agents sur le terrain pour faire la situation pour que ceux qui n’ont pas de compteurs aient leurs compteurs, pour que les gens sachent aussi comment lire les compteurs afin qu’on évite les problèmes entre EDG et les populations ».

De leur côté, les responsables de l’agence d’EDG de Nongo n’ont pas souhaité faire de commentaires sur le sujet, malgré l’insistance des journalistes. « On était avec nos clients. Nous avons discuté avec eux et nous nous sommes entendus. Donc, le problème est réglé », s’est contenté de dire Mamadouba Bangoura, premier responsable de cette agence.

Il faut souligner que dans une sorte de mémorandum déposé à ces responsables d’EDG, les populations de Koloma-Soloprimo se disent engagées à payer les factures qui correspondent à leurs consommations réelles. Faute de quoi, elles ne pourront pas calmer les ardeurs des jeunes de la localité qui seraient prêts à protester à leur manière contre cette situation.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS