Crise sociale : les syndicalistes arrêtés à Labé, enfin libres

Les syndicalistes arrêtés mercredi à Labé ont été libérés ce vendredi, 27 juillet 2018. Leur libération fait suite à de longues heures de négociation entre leurs camarades syndicalistes et le gouverneur de Labé, hier jeudi et s’inscrit dans le cadre de l’apaisement de la situation sociale très tendue depuis trois jours dans la ville, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Jusque tard la nuit, les syndicalistes de Labé étaient en négociation jeudi avec le gouverneur de la région pour la libération de leurs camarades arrêtés le mercredi, 25 juillet 2018 à leur siège et qui étaient détenus à la prison civile de Labé. Ces négociations ont finalement porté fruit. Car, les 5 syndicalistes et le jeune manifestant ont été libérés ce vendredi.

Même s’ils restent sous contrôle judiciaire, ces activistes contre la hausse du prix du carburant ont pu rentrer chez eux. « Ils étaient au nombre de 6 détenus ; 5 d’entre eux sont des camarades syndicalistes et l’autre est un jeune activiste. Ils ont tous été libérés ce matin mais sous contrôle judiciaire », a confié à Guineematin.com, Elhadj Lamine Sangaré, secrétaire général de l’union régionale des travailleurs de Labé.

Le chef de file des Forces Sociales de cette ville ajoute que les négociations se poursuivent pour la restitution des biens saisis par les agents de sécurité et la réparation des engins que les agents ont détruits. Dans le même temps, la grève générale et illimitée reste maintenue, annonce-t-il.

A noter par ailleurs, que les trois jeunes blessés lors des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre dans la journée d’hier jeudi dans la ville, reçoivent toujours des soins à l’hôpital régional de Labé.

De Labé,  Saifoulaye Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS