Inondation à Sonfonia : biens endommagés et maisons inaccessibles

La forte pluie qui s’est abattue dans la nuit d’hier vendredi à ce samedi, 28 juillet 2018 a entraîné des conséquences négatives pour plusieurs habitants du quartier Sonfonia Centre dans la commune de Ratoma. La forte pluviométrie a provoqué la crue du Lac situé non loin de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, causant l’inondation des habitations se trouvant dans les environs. Plusieurs biens ont été détruits dans les maisons inondées par l’eau, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Fauteuils et matelas mouillés, postes téléviseurs et autres biens endommagés, maisons envahies par l’eau et inaccessibles, c’est la situation qui prévaut dans la matinée de ce samedi, 28 juillet 2018 dans les habitations environnantes du Lac de Sonfonia Centre. La forte pluie enregistrée la nuit précédente jusqu’à ce samedi matin, a provoqué une crue du Lac et l’eau est allée se loger dans les maisons.

 « L’eau est rentrée dans nos maisons et plusieurs de nos objets ont été gâtés. On n’a pas pu dormir la nuit dernière à cause de l’eau. Comme la pluie était suivie d’un vent violent, les branches d’arbres sont tombées sur ma voiture et l’ont brisé les vitres. Les télévisions sont endommagées, les fauteuils sont mouillés, les matelas aussi. Il y a des microbes qui rentrent, des serpents, des scorpions et des varans. Heureusement qu’il n’y a pas eu de morts même si les enfants ont failli perdre leur vie. Mais nous avons eu la chance d’ouvrir rapidement les portes »,  témoigne Djely Bakary KOUYATE, Commissaire de police.

Selon cette victime, cette inondation n’est pas due seulement à la forte pluviométrie. Il indique que le pont qui sépare cette zone au quartier Foula Madina est fermé par une société de vente d’eau minérale. C’est la raison principale de ces inondations à répétition, selon lui.

« Cette inondation  a pour cause la fermeture d’une passerelle des eaux de ruissellement par une usine de vente d’eau potable. On est allé voir le blanc (propriétaire de la société) pour qu’il ouvre le pont mais il a refusé d’ouvrir le passage d’eau. Nous sommes dans ce problème-là. Le chef de quartier et le chef de secteur sont au courant, mais rien n’est fait. Ceux-ci nous disent toujours qu’ils ont remonté l’information mais jusqu’à présent on ne voit pas d’actions concrètes », a-t-il indiqué.

Les victimes de cette inondation interpellent donc le gouvernement sur cette situation et appellent de tous leurs vœux à des actions urgentes pour y faire face.

Mohamed Doré pour Guineematin.com

Tel. +224 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS