image d’archive

Un jeune homme non identifié a été retrouvé mort, hier, dimanche 29 juillet 2018, à Kouroula, un quartier de la commune urbaine de Labé. Jusqu’à ce lundi matin, la victime n’était pas encore identifiée et les causes de sa morts étaient encore non élucidées, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

C’est à la gare routière de quartier Kouroula dans la ville de Labé, que des citoyens ont découvert un corps sans vie dimanche matin. Ils ont informé les autorités qui ont dépêché un médecin légiste sur le terrain. Après son premier constat, Dr Mamadou Mouctar Diallo n’a pas pu déterminer exactement les causes de la mort du jeune homme.

« Aux environs de 7 heures, j’ai reçu des coups de fil de la part des OPJ et du procureur, me disant qu’il y a probablement la découverte d’un corps sans vie à la gare routière de Kouroula et me demandant d’aller faire un diagnostic médico-légal. Après examen du corps, nous avons constaté qu’il y a un écoulement du sang au niveau de la bouche et des narines. Et également nous avons constaté que c’était une personne qui est décédée il y a à peu près 7 heures de temps », explique le médecin.

Mais ce premier diagnostic n’a pas été suffisant pour déterminer exactement les causes de la mort du jeune homme. Le corps a été transporté donc à la morgue de l’hôpital régional de Labé pour des examens plus approfondis.

Et jusque dans la matinée de ce lundi, 30 juillet 2018, aucune communication n’a été faite sur l’origine de la mort du jeune dont l’identité restait également inconnue. Le corps se trouvait toujours à la morgue de l’hôpital en attendant de voir si un de ses parents va se présenter.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin