Gouverneur Labé, Sadou Keita

Le député uninominal de Labé est très en colère contre les agissements de la police la semaine dernière à Labé. Semaine pendant laquelle, la ville a vécu trois journées tendues et qui se sont soldées par plusieurs blessés, des personnes molestées et quelques dégâts matériels. Cette situation révolte l’honorable Cellou Baldé, qui accuse le gouverneur de Labé d’en être le responsable, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants sur place.

Pour l’honorable Cellou Baldé, le gouverneur de Labé, Sadou Keita, est le seul responsable des violences policières perpétrées la semaine dernière sur des syndicalistes et d’autres citoyens dans la ville de Labé. Violences qui ont entraîné plusieurs blessés dont un par balle, d’autres molestées par les agents de sécurité qui ont détruit aussi volontairement de nombreuses voitures et motos.

Honorable Cellou Baldé

« C’est le gouverneur qui doit assumer sa responsabilité. Le préfet est absent mais le gouverneur est là. Moi je lui demande de dire à Labé qui a autorisé les forces de l’ordre à venir réprimer les paisibles populations. Ces gens sont des haineux. Sinon, ils ne peuvent pas frapper un vieux, âgé de plus de 70ans, la même chose chez les adultes et chez les enfants. Où vous avez vu des forces de l’ordre attaquer le siège de syndicalistes? » S’interroge le député uninominal de Labé.

Le parlementaire rappelle que ce n’est pas la première fois que des agents des forces de l’ordre violentent des manifestants pacifiques à Labé et prévient de réagir vigoureusement si ce genre d’exactions se répètent prochainement dans la ville. « Nous voyons ce qui se passe a Siguiri, Kouroussa, Kankan ou parfois des gendarmeries sont incendiées par des jeunes et même des prisonniers libérés. Mais jamais, on a tiré sur un jeune là-bas.

Mais ici, il suffit qu’il y ait une petite manifestation pour qu’on réprime la population et on tire sur les jeunes. Et donc, le gouverneur doit savoir que nous sommes prêts à appeler la population à descendre dans les rues pour que cela ne se répète plus. Depuis 2016, ils ont pris l’habitude de tirer sur les fils de Labé parce qu’ils sont haineux. Alors nous mettons en garde le gouverneur de région, Sadou Keita », avertit le député de l’UFDG.

De Labé, Saifoulaye Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 623 676 550

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin