Le parti présidentiel, le RPG arc-en-ciel a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 04 août 2018, à son siège à Gbessia-aéroport. La séance était présidée par François Bangoura, membre du bureau politique national du parti. Au menu, deux principaux points étaient à l’ordre du jour : les manifestations liées à la hausse du prix du carburant et le respect de la discipline au sein du RPG arc-en-ciel, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Le premier point a été livré par Sory Sow, ancien vice-président chargé de la communication de l’ancien GPT a commencé par rappeler que notre pays est confronté à une crise socio-politique depuis quelques jours. Une crise née de l’augmentation par le gouvernement du prix du carburant. Mais, pour monsieur Sow, il est temps que l’autorité de l’Etat soit restaurée pour permettre au gouvernement de Dr. Ibrahima Kassory Fofana de faire face aux vrais problèmes, notamment ceux liés au développement économique et social de la Guinée.

« La Guinée a besoin de l’ordre, la Guinée a besoin de la stabilité politique, la Guinée a besoin de la discipline. Le gouvernement a augmenté le prix du carburant. C’est vrai. Mais, il appartient au gouvernement de décider dans un pays. La Guinée ne doit pas être un pays diffèrent des autres. C’est au gouvernement de prendre des décisions, ce n’est pas aux syndicats de décider pour la Guinée, ce n’est pas aux Forces Sociales, c’est au gouvernement de la République de Guinée de décider pour la Guinée. Si on se bat pour le peuple de Guinée, il faut arrêter la pagaille dans la rue, il faut arrêter la pagaille dans ce pays. Aider le peuple de Guinée, c’est aider les citoyens d’aller chercher leur quotidien, c’est permettre à chaque citoyen de se lever et d’aller là où il travaille, là où il peut gagner son pain quotidien. Ce n’est pas en barricadant les rues, ce n’est pas en manifestant qu’on va aider le peuple de Guinée », a-t-il dit.

« Personne ne doit accepter d’être manipulé, ce gouvernement se bat pour le peuple de Guinée. Vous avez vu les bus qui ont été mis en circulation tout récemment, c’est pour le peuple de Guinée. D’autres bus vont venir, d’autres mesures vont suivre. Si nous voulons le progrès dans ce pays, il faut qu’on accepte de travailler dans la paix. Ce n’est pas en manifestant dans la rue qu’on va améliorer le niveau de vie des guinéens », a ajouté Sory Sow.

Concernant le second point inscrit à l’ordre du jour, Sory Sow dit que comme le parti prône la restauration de l’autorité de l’Etat, il est aussi judicieux qu’au sein du RPG arc-en-ciel que l’autorité du parti soit restaurée. « Nous voulons le respect de la discipline à l’intérieur du parti, nous voulons le respect de la hiérarchie. Il s’est avéré que par le passé, certains responsables du parti se permettaient de suspendre des responsables de comités de bases de façon individuelle et unilatérale. Ces mesures ne sont pas faites pour l’harmonie du parti. Un parti est basé sur le volontariat, un parti est basé sur le respect des textes, un parti est basé sur le respect de la discipline. Désormais, à partir de l’instant, aucun responsable du parti n’a le droit de suspendre un responsable d’un comité de base de façon unilatérale. Toute mesure de suspension d’un responsable du parti, doit passer par le bureau politique national et les autres membres ! La démocratie, c’est la loi de la majorité. Et, ça, désormais, aucun responsable d’un comité de base ne doit être suspendu par une seule personne. Pour suspendre quelqu’un, on se réfère au règlement intérieur du parti », a-t-il recommandé.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin