Après une semaine de suspension, les négociations entre le gouvernement et les syndicats autour du prix du carburant ont repris ce mardi, 07 août 2018 à Conakry. Les parties se sont retrouvées au ministère de la Fonction Publique pour discuter sur la réduction du prix du carburant réclamée par les syndicalistes. Et ces derniers ont relevé des zones d’ombre à l’issue de la rencontre, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Après l’amélioration de l’état de santé des membres de la commission de négociation des syndicats, les négociations ont repris ce mardi autour du prix du carburant, dont l’augmentation unilatérale par le gouvernement a provoqué une crise sociale en Guinée. Syndicats, gouvernement et patronat se sont retrouvés pour discuter sur la structure du prix du carburant. Et cette nouvelle rencontre n’a pas permis d’obtenir des avancées.

La délégation des syndicalistes relèvent des zones d’ombres au niveau de la structure du prix du carburant et souhaite prendre son temps pour bien analyser la situation : « Ce matin, on a voulu aller un peu en profondeur dans la concertation sur le prix du carburant. Donc pratiquement on est revenu sur la structure du prix du carburant, nous avons trouvé qu’il y a des zones d’ombre et que nous avons voulu justement mettre en lumière.

Et aujourd’hui, nous avons la documentation, nous avons 24 heures parce que le jeudi on va se retrouver ici. On va essayer de revoir tous les points qui sont inscrits dans cette structure afin de déterminer qu’est-ce qui est normal et qu’est-ce qui n’est pas normal. Je vous dis qu’il y a des zones d’ombre, nous allons essayer de corriger tout ça et on se retrouve le jeudi », a indiqué Elhadj Alpha Mamadou Diallo, membre de la commission de négociation de l’inter-centrale CNTG/USTG, au sortir de la rencontre.

En attendant, le syndicaliste annonce que la grève lancée par les deux centrales syndicales reste maintenue. Côté gouvernement, personne n’a souhaité se prononcer devant les micros à l’issue de cette rencontre. Les parties impliquées dans ces négociations se retrouveront à nouveau jeudi prochain pour continuer les discussions, afin de tenter de trouver un terrain d’entente sur la question du prix du carburant.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin