En marge d’une conférence de presse animée conjointement par les Forces Sociales de Guinée et les syndicats dans l’après-midi de ce mercredi, 08 août 2018 à la maison de la presse de Conakry, les accusations de corruption de certains membres des Forces Sociales par le Premier ministre, Kassory Fofana, ont été évoquées.

Se prononçant sur le sujet, Ibrahima Aminata Diallo, le président de la PJDD a défendu les activistes de la société civile. Il a assuré que tous ceux qui mènent effectivement la lutte contre la hausse du prix du carburant ne sont pas impliqués dans cette affaire de 40 millions de francs donnés par le Premier ministre pour étouffer leur combat.

« On n’est ni de près ni de loin mêlé à cette affaire de 40 millions. Ça devrait vous rassurer que si nous sommes devant vous, c’est parce que nous sommes convaincus que nous sommes sincères dans ce que nous sommes en train de faire. Dans les dynamiques pareilles, retenez que le temps finira par sélectionner ceux qui sont dedans par conviction et ceux qui viennent par prestige ou pour chercher des miettes.

Donc c’est une question qui ne nous dérange pas, qui ne nous distrait pas parce que c’est une distraction ce que nous avons constaté. Les citoyens qui sont dans les quartiers, vous médias, ce que je vais vous demander c’est de ne pas rester toujours à la défensive. On dit quelque part que celui qui n’a pas le courage de revendiquer n’a pas le droit de se lamenter. Sachez qu’avec la situation actuelle, on est en train de faire des pressions.

C’est une façon de faire taire cette dynamique, on a eu le courage de se retrouver entre jeunes leaders pour aller à l’offensive et essayer de cadrer un peu ou de changer les choses. C’est un mouvement citoyen et nous invitons tout le monde à nous rejoindre. Et les problèmes 40 millions là, ceux qui sont en train de s’attaquer sur les réseaux sociaux, je pense que c’est mieux de leur poser ces questions. Et ceux qui sont devant ici personne n’est mêlé de près ou de loin à cette affaire », a-t-il déclaré devant les médias.

Propos recueillis par Siba Guilavogui et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin