Le siège du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), version Aboubacar Soumah, sis à Donka, dans la commune de Dixinn, a été vandalisé tôt ce mercredi, 8 août 2018. Le secrétaire général, Aboubacar Soumah pointe un doigt accusateur sur ses adversaires, notamment Dr Souleymane Sy Savané, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

L’attaque de ce mercredi a fait des dégâts matériels avec des portes et des installations bureautiques cassées. La somme de 30 millions de francs guinéens a également été emportée par les assaillants.

Selon le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah cette attaque est commanditée par son camarade avec qui il se regarde en chiens de faïence, Souleymane Sy Savane. « Notre siège est victime d’une attaque de loubards, commanditée par Souleymane Sy Savane. Quand le gardien a demandé aux loubards, ils ont dit que c’est Souleymane Sy Savane qui les a envoyés. Dans ce groupe aussi il y avait Aboubacar Kaba et Kadiatou Bah qui se dit secrétaire générale. Automatiquement, nous avons informé nos cellules de communication pour venir faire le constat », a-t-il annoncé.

Pour monsieur Soumah, « nous avons constaté que toutes les portes ont été défoncées, nos appareillages complètement détruits, le poste téléviseur détruit, nos installations complètement pillées et une somme de 30 millions de francs guinéens emportée. On a déposé la plainte au niveau du tribunal de première instance de Dixinn et nous attendons la réaction. La plainte est portée contre Souleymane Sy Savane, Kadiatou Bah, Aboubacar Camara et Mohamed Camara. S’ils ne sont pas poursuivis et condamnés pour ces faits, il n’y aura pas d’ouverture des classes. Nous disons cela haut et fort car Kaba n’est même pas enseignant ».

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 41 69 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin