Ousmane Kaba va-t-il perdre son immunité ?

Depuis qu’il a tenu des propos jugés ethnocentristes et régionalistes, Dr Ousmane Kaba est au centre d’une controverse. La Cellule Balai Citoyen a aussitôt porté plainte contre le président du PADES (Parti des Démocrates pour l’Espoir). Le bureau de l’Assemblée Nationale a été saisi pour la levée de l’immunité parlementaire du député, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Selon un communiqué de presse rendu public hier, mercredi, « le Balai Citoyen précise que sa plainte a connu une suite favorable dans la mesure où le Procureur général près le tribunal de première instance de Dixinn a écrit au président de l’assemblée nationale, sous couvert du procureur général près la Cour d’Appel de Conakry, en date du 06 Août 2018, pour la levée de l’immunité parlementaire dont bénéficie le mis en cause…. »

Ainsi, le Balai Citoyen « se réjouit de cette avancée et de la diligence accordée à sa plainte au niveau du parquet de Dixinn et encourage l’appareil judiciaire guinéen à œuvrer pour la consolidation d’un Etat de Droit où les justiciables se reconnaissent à la justice ».

Désormais, les yeux sont tournés vers le Bureau de l’Assemblée Nationale qui va statuer sur la question.

Pour rappel, il est accusé à Dr Ousmane Kaba d’avoir tenu des propos à caractère ethnique et régionalistes, le 31 juillet 2018 en langue Maninka dans une radio privée à Kankan. Des accusations démenties par le président du PADES.

Alpha Mamadou Diallo pour Guinematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin