Hadja Zenab Koumanthio Diallo, inspectrice régionale de la Culture de Labé

Hadja Zenab Koumanthio Diallo, inspectrice régionale de la Culture de Labé

Le Bureau Guinéen des Droits d’Auteurs (BGDA) a partagé, mercredi, près de 40 millions de francs guinéens entre 137 artistes composés essentiellement de chanteurs et poètes venus des 5 préfectures de la Région Administrative (RA) de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Les montants distribués aux 137 artistes inscrits au Bureau Guinéen des Droits d’Auteurs (BGDA) dans la Région Administrative (RA) de Labé varient entre 60 mille et 800 mille francs guinéens par personne, en fonction, dit-on, de l’intervention de chaque bénéficiaire dans une troupe ou dans un album.

C’est pourquoi, l’inspectrice régionale de la culture, des sports et du patrimoine historique, Hadja Koumanthio Zéïnab Diallo n’a pas manqué de plaider pour un réajustement des droits d’auteurs en faveur des bénéficiaires.

« Les artistes sont de plus en plus nombreux et l’argent n’a pas augmenté pour autant. Les gens vont quitter les confins les plus reculés de la région de Labé, ils pour venir et ne recevoir que 60 000 francs guinéens alors que certains ont dépensé 50 000fg comme frais de transport » s’est lamentée Hadja Koumanthio.

Pour sa part, le doyen Alseyni Paraya Baldé du Super Kolima Jazz qui a servi Labé à travers plusieurs orchestres et troupes n’a bénéficié que de 300 mille francs guinéens. Il invite les responsables du BGDA et les autorités compétentes à prendre en compte tout le monde en révisant à la hausse les montants.

Triste réalité qui prouve à suffisance que la Culture ne nourrit pas son homme en Guinée. Dommage !

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin