Général Boureima Condé

Depuis un certain temps, la région administrative de Mamou est devenue la cible des malfrats. Très souvent, on assiste à des attaques à mains armées et d’autres formes d’attaques orchestrées par des coupeurs de route. Hier, jeudi 09 août 2018, c’est à 13 heures qu’un groupe de bandits armés a attaqué une boutique au marché central de Pita, emportant une importante somme d’argent en francs guinéens et en devises étrangères.

Selon les informations confiées à des journalistes dont un de Guineematin.com par le Général Boureima Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, la cavale du groupe de malfrats n’a duré que quelques heures. Comme indiqué par un correspondant local de Guineematin.com, le ministre a également confirmé l’arrestation de cinq de ces six assaillants dans la sous-préfecture de Porédaka. Une localité située à 50 kilomètres au Nord-est de la ville Mamou.

Selon le ministre, ce coup de filet n’a pu réussir que grâce à l’appui de ses services déconcentrés, les services de sécurité et les populations locales. Une opération que le Général Boureima Condé met au compte de l’application de la lettre de politique générale du Premier ministre, Dr. Ibrahima Kassory Fofana, notamment sur le point concernant la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Sur la genèse de ce braquage à Pita et juste après l’opération, le ministre dit avoir donné des instructions fermes aux gouverneurs de Mamou et de Labé ; mais également, aux Préfets, sous-préfets et maires des communes afin de parvenir à l’arrestation de ces assaillants. « Nous avons lancé un cri d’alarme pour dire que les braquages de nuit peuvent ne pas être éludés aussitôt ; mais, un braquage en pleine journée, messieurs les gouverneurs, les préfets, les sous-préfets, les maires, mobilisez tout de suite vos services de défense et de sécurité pour alerter parce qu’il ne faudrait pas que ce groupe de bandits passe par les mailles que vous allez tisser », rapporte le ministre, se félicitant du fait que cet appel ait été entendu.

Revenant sur les circonstances de l’attaque, le ministre a dit que les bandits avaient d’abord braqué une voiture entre le 7 et le 8 août qu’ils ont ajouté à une autre qu’ils détenaient. C’est ainsi qu’ils ont pris la route de Pita ; mais, ajoute le Général Boureima Condé, arrivée à la rentrée de Mamou, ils ont confié l’une des deux voitures pour s’embarquer dans une seule. « Ils sont arrivés à Pita à 13 heures 05 minutes ; et, puisqu’ils ont bénéficié de la complicité locale, ils sont allés tout droit vers la boutique ciblée où les complicités locales les attendaient à la rentrée. Après qu’ils ont fait irruption, ils ont mis tout le monde au respect et se sont emparés d’un butin impressionnant : des sacs d’argent et des matériels téléphoniques, avant de prendre la fuite »,

Selon le ministre, les malfrats ont suivi l’itinéraire Bomboli, Kébaly, Ditinn, Fougoumba et Porédaka où ils ont été repérés et arrêtés. « C’est à 17 heures qu’un premier accrochage avec les forces de l’ordre est consommé et un des bandits est blessé. Les autres abandonnent la voiture et le PMAK avec ses 40 cartouches. Le ratissage a commencé ; et, aujourd’hui, cinq des six sont hors d’état de nuire. Il s’agit d’Ousmane Barry (qui est blessé et qui se trouve à l’hôpital de Mamou), Hafiziou Diallo, Mamadou Malal Bah, Sékou Condé et Ousmane Diallo. Le sixième bandit est encore en cavale », a ajouté monsieur le ministre de l’Administration du territoire, tout rassurant que le grappin sera bientôt mis sur ce dernier.

Enfin, le Général Boureima Condé a annoncé que des enquêtes sont déjà ouvertes au niveau de la gendarmerie de Mamou ! Et ce qui était comme argent volé à Pita a été compté devant les autorités et la situation est faite. Le ministre estime ainsi que cet exemple illustre bien de la volonté du chef de l’Etat et de son Premier ministre de lutter efficacement contre le banditisme dans notre pays. C’est pourquoi, il a félicité tous ceux qui se sont impliqués pour la réussite de cette opération à Porédaka, dans la préfecture de Mamou.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin