Un bébé de neuf mois a perdu la vie suite à une bagarre qui a opposé sa mère et son amant dans la nuit du mercredi au jeudi, 09 août 2018 à N’zérékoré. Les deux amants ont été arrêtés par les services de sécurité qui ont ouvert une enquête pour tenter d’en savoir plus sur les circonstances de la mort de l’enfant, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Mariam Felemou, âgée de 9 mois environ, a été victime d’un conflit entre sa mère Pola Doumandé, 18 ans, mariée à un militaire en service à Dinguiraye et l’amant de la jeune femme, Alseny Sylla, éco garde en service à N’zérékoré. Selon la police de N’zérékoré, une bagarre a éclaté nuitamment entre les deux amants. L’homme aurait violemment frappé la jeune femme qui serait tombée avec son bébé avant d’abandonner sa fille dans la maison pour s’enfuir.

« Nous avons été informés de la découverte d’un corps dans une maison dans le quartier Nyen Kpama 1. Il s’agit d’une fillette du nom de Mariam Felemou, âgée d’environ 9 mois. Elle est fille de Felemou Frédéric, soldat en service à Dinguiraye et de Pola Doumandé alias Nantou Kolié, âgée de 18 ans, apprentie coiffeuse domiciliée à Nyen Kpama 1. Le mari de la dame vit à Dinguiraye, elle s’est battue avec son copain du nom d’Alsény Sylla, un caporal-chef, il est éco garde en poste à Samoé. Les deux habitent la même cour mais dans des chambres différentes. La dame vit presque maritalement avec ce bonhomme parce que son mari n’est pas là.

Une bagarre a éclaté hier nuit entre les deux, le monsieur a donné un coup de pied à la dame quand elle faisait allaiter son enfant, la dame est tombée en même temps que son enfant. Ayant pris de peur, elle a pris la fuite en laissant son enfant là-bas. Quand elle a pris la fuite pour venir à la gendarmerie, les gens ont préféré l’envoyer dans une concession où elle a passé la nuit, elle y a passé la nuit. Et ce matin, c’est le corps de son enfant qui a été trouvé dans la chambre dans les mains de son amant Alsény sylla qui pleurait même », a expliqué le lieutenant-colonel Mamadou Barry, commissaire central adjoint de police de N’zérékoré.

La police a transporté le corps du bébé à l’hôpital pour une autopsie afin d’en savoir plus sur les causes de sa mort. Elle a interpellé aussi sa mère et l’amant de cette dernière pour les entendre. Les deux pourraient être inculpés pour homicide involontaire.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél. : +224620166816

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin