Comme annoncé dans nos précédentes publications, le RPG-arc-en-ciel, parti du président de la République, le professeur Alpha Condé, et l’UFR de Sidya Touré, Haut Représentant du chef de l’Etat ont signé une alliance pour la gestion des mairies de certaines communes urbaines et rurales du pays. C’est le cas de Matam, de Matoto et de Boké.

Face à cette nouvelle donne politique, le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a été le premier à réagir. C’était au sortir de l’ouverture officielle de la session extraordinaire sur la Loi de Finance Rectificative (LFR) à laquelle il a participé hier, lundi 13 août 2018, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

« C’est tout à fait normal ! Les partis qui sont allés aux élections peuvent nouer des alliances en fonction de leurs intérêts. Ce n’est pas une question de dire ça arrange ou ça n’arrange pas. Nous étions tous en compétition. En fonction des intérêts de chaque parti, on peut voir avec qui on peut nouer des alliances pour gagner ; et, je pense que ça fait parti du combat démocratique », a relativisé le leader de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.

Selon le contenu de l’accord livré aux journalistes, les conseillers élus du RPG Arc-en-ciel soutiendront le candidat de l’UFR pour avoir la tête de la mairie de Matam et celle de Boké. A son tour, l’UFR soutiendra la candidature du RPG Arc-en-ciel au niveau de Matoto.

Il faut rappeler que la signature de cet accord d’alliance entre les deux formations politiques (le RPG Arc-en-ciel et l’Union des Forces Républicaines) a eu lieu ce lundi, 13 août 2018, au siège du groupe parlementaire Alliance Républicaine au Palais, au Peuple, après l’ouverture officielle de la session extraordinaire de loi de finances rectificative 2018. Et, ce sont Amadou Damaro Camara, président de la majorité présidentielle et Docteur Deen Touré, président de l’Alliance Républicaine qui ont signé cette alliance.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin