Assomption à ConakryLes fidèles catholiques de la Guinée et ceux du monde ont célébré la fête de l’Assomption ce mercredi, 15 août 2018. Une fête qui marque l’élévation au ciel de la Vierge Marie. À la paroisse Saint Robert Bellarmin de Koloma, les fidèles ont célébré l’Assomption dans l’allégresse, une manière pour eux d’exprimer leur amour à la Vierge Marie, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après la messe, dirigée par le Père Jacques Tolno, les fidèles chrétiens de cette paroisse se sont exprimés sur le sens de la célébration de la fête d’Assomption.

Pierre Lamah

Pour Pierre Lamah, « l’Assomption représente pour un chrétien catholique la montée de la Vierge Marie au ciel. Donc, c’est une grande fête commémorative au cours de la quelle nous vénérons la Sainte Vierge Marie qui est vraiment une grande personnalité dans la foi chrétienne. Parce que c’est par elle que le fils de Dieu, Jésus-Christ que nous célébrons, est venu au monde. Donc, c’est une femme exceptionnelle, c’est une femme qui a conçu et enfanté en étant vierge. Donc, pour nous c’est une grande fête et en même temps nous profitons de cette fête pour saluer toutes les femmes. . Parce que c’est la fête aussi des femmes, c’est grâce aux femmes que la vie en société est possible, sans femme il n’y aura pas d’humanité ».

Marie Elisabeth Koïvogui

Dans le même ordre d’idées, Marie Elisabeth Koïvogui dira que « la Vierge Marie, c’est d’abord une maman, parce que c’est la mère de mon sauveur. Si on peut aimer un enfant, il faut obligatoirement aimer sa maman. Alors, la Vierge Marie c’est surtout vers elle que je pense pour qu’elle intercède pour moi au près du fils. Je sais que tout ce qu’une maman demande à son enfant, l’enfant ne refusera jamais ».

Émile Tamba Kamano

De son côté, Émile Tamba Kamano a exprimé sa satisfaction d’avoir célébré la fête de l’Assomption avec ses collègues chrétiens. « C’est un sentiment de satisfaction, un sentiment de joie. Vous savez que l’Assomption, c’est la fête des mamans, c’est la montée au ciel de notre Vierge Marie. Donc, cette fête est célébrée dans tout le monde entier. Chez nous ici, à la paroisse Saint Robert Bellarmin, nous sommes dans l’allégresse. C’est par la Vierge Marie qu’on passe pour avoir la grâce au près de son fils, notre seigneur Jésus-Christ. C’est pourquoi, nous l’invoquons chaque fois et, quand il s’agit de sa fête, nous sommes très heureux d’être mobilisés à la paroisse ici ».

Juliette Titi Kamano

Abondant dans le même sens, madame Millimouno Juliette Titi Kamano s’est réjouie de la bonne réussite de la fête de l’Assomption dans sa paroisse. « La fête de l’Assomption s’est bien passée ici. C’est une fête qui nous rappelle que nous vivons à l’honneur de la Vierge Marie, suite à son élévation au ciel. Elle est l’intercesseur permanent, c’est la maman de notre seigneur. Alors pour son élévation au ciel, nous venons déposer à ses pieds toutes nos intentions, toutes nos demandes pour qu’elle intercède pour nous sans cesse. Aujourd’hui, c’est une solennité qui lui est accordée. Cette fête, c’est d’abord une fête d’amour parce que nous la célébrons pour notre maman, la maman du ciel, la Vierge Marie. Elle a été la mère de notre seigneur, elle est notre mère. Qui n’est pas content de célébrer sa mère ? Donc, aujourd’hui nous sommes dans la joie d’avoir notre maman plus près de nous, d’avoir notre maman qui est allée au ciel avec toutes nos intentions de prière ».

Propos recueillis par Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin