A la veille du match Horoya AC-AS Togo Port qui se joue demain vendredi à Conakry, les entraîneurs des deux équipes affichent de la confiance et optimisme. Chacun d’eux se montre déterminé à remporter cette rencontre cruciale pour espérer une place en quarts de finale.

Alors que leurs équipes s’affrontent demain vendredi au stade du 28 septembre de Conakry au compte de l’avant dernière journée des phases de groupes de la ligue des champions africaine de football, les entraîneurs du Horoya de Conakry et de l’AS Togo Port se sont présentés en conférence de presse d’avant match ce jeudi, 16 août 2018. L’occasion pour chacun d’eux de dire dans quel état d’esprit il aborde cette rencontre déterminante pour les deux équipes.

Et pour le coach du HAC, Victor Zvunka, l’objectif visé c’est la victoire, peu importe le fond de jeu. Le technicien français sait, en effet, qu’avec un bon résultat à Conakry, son équipe restera dans la course pour une qualification en quarts de finale de la ligue des champions africaine de football. Ce qui n’est jamais arrivé dans l’histoire du club de Matam. Il entend donc saisir sa chance pour marquer une fois de plus l’histoire du club.

« Le match le plus important de cette phase retour est cette rencontre contre l’équipe togolaise. Il faut prendre les points lors des deux derniers matches pour passer cette étape et jouer les quarts de finale. Mais cela passe forcément par ce match à la maison. Ce matin, j’ai dit à mes joueurs que peu importe le match, il faut marquer un but de plus que l’adversaire. Parce que ce sont seulement les trois points qui vont conditionner notre parcours. Demain c’est la victoire », a déclaré Victor Zvunka.

Une victoire du Horoya, l’AS Togo Port ne l’entend pas d’une bonne oreille. Malgré son mauvais classement (dernier de la poule C avec 3 points), l’équipe togolaise espère se relancer à Conakry pour aller chercher la qualification lors de la dernière journée. Et son entraîneur, Ayivi Ekoevi, se montre confiant : « Rien n’est encore joué. Certes, le Horoya est allé nous battre dans les dernières minutes avec un but assassin qui nous a laissé tous perplexes.

Gagner à l’extérieur est plus important que de gagner à domicile pour démontrer que vous êtes un bon footballeur, et c’est ce que nous sommes venus faire en terre guinéenne. Nous ne sommes pas ici pour sauver l’honneur, mais pour nous relancer dans la course. Demain vous allez voir et vivre un autre match », a prévenu le coach de l’AS Togo Port.

Le coup d’envoi de ce match est prévu ce vendredi, 17 août 2018 à 16 heures TU. Le Horoya devra se passer de son latéral Alsény Camara « Cantona », blessé à l’épaule.

Aldoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin