Labé : une fille de 15 ans victime d’un viol collectif à Dâra

Une jeune fille, âgée de 15 ans, a été victime d’un viol collectif dans la commune rurale de Dâra, située à vingt cinq (25) kilomètres de la commune urbaine de Labé. Les faits se sont produits dans la nuit d’hier à aujourd’hui, jeudi 23 août 2018, rapporte Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région.

Alors que la victime revenait d’une soirée dansante, elle a été pourchassée par un groupe de jeunes. Rencontrée à l’hôpital régional de Labé, madame Aissatou Barry, mère de la jeune fille, est revenue sur les circonstances de ce viol. « Elles revenaient de la soirée dansante à 3h du matin. Ses amies l’ont laissée derrière. Arrivée à un lieu, des jeunes l’ont poursuivi à une longue distance. Mais, à un moment, elle ne pouvait plus continuer. Et quand, ils l’ont prise, ils ont commencé par bloquer son téléphone. Ils lui ont demandé d’enlever ses habits. Elle a dit qu’elle ne peut pas le faire. Après, ils l’ont déshabillée et l’ont violée comme ils veulent. Elle m’a dit qu’elle peut reconnaitre deux d’entre eux. L’un s’appelle Mamadou Saliou et l’autre, c’est Elhadj Ibrahima. Ils sont tous de Dâra centre. Et actuellement, elle ne peut même pas s’arrêter ou parler », a expliqué la malheureuse.

Selon nos informations, la famille a déjà porté plainte à la police pour qu’une enquête soit ouverte en vue de mettre la main sur les présumés auteurs du viol. « Nous avons porté plainte d’abord pour que la police nous aide à attraper les jeunes qui ont violé ma fille », a dit madame Aissatou Barry.

Aux dernières nouvelles, la victime avait commencé à faire les examens à l’hôpital régional.

De Labé, Saifoulaye Diallo pour Guineematin.com

Tél. 623 676 550

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS